Après le Coréen Samsung et le Chinois Huawei, c'est au tour de l'entreprise Xiaomi de proposer un portable 5G mais à moins de 300 euros ! Il sera mis en vente le 26 octobre, a annoncé la firme dont le slogan est « des produits de qualité à des prix honnêtes ».

Le flou règne encore sur le prix des futurs forfaits et tout n'est pas encore très limpide à propos de la date où le service sera disponible pour les clients français mais déjà la 5G suscite le débat. Alors que les enchères pour l'achat de fréquences sont en cours, des rapports sur les effets sur la santé, sur l'environnement ou sur sa capaicité à protéger les données personnelles sont eux attendus.

Pour autant, les constructeurs proposent déjà des appareils 5G compatibles aux clients et la concurence s'annonce féroce. Après le Coréen Samsung et Chinois Huawei, c'est au tour de l'entreprise Xiaomi de proposer un portable 5G mais à moins de 300 euros ! Il sera mis en vente le 26 octobre, a annoncé la firme dont le slogan est « des produits de qualité à des prix honnêtes ».

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

« Ce nouveau modèle prend place au sein de la gamme Mi 10 et sera équipé du tout nouveau Qualcomm Snapdragon 7-series 5G, un processeur qui se destine aux smartphones milieu de gamme. Affublé de la lettre G, il propose une orientation gaming tandis que son modem X52 lui permet de supporter la 5G. Cette puce présente également la particularité de supporter les écrans 120 Hz et le Bluetooth 5.2. Des arguments qui semblent avoir séduit Xiaomi dans sa volonté de proposer des modèles abordables tournés vers l’avenir » analyse le labo Fnac.

La 5, comment ça marche ?

La 5G nécessite le déploiement de nouvelles antennes-relais pour assurer la diffusion de deux nouvelles bandes de fréquence : la 3,5 GHz et la 26 GHz qui utilise une partie du spectre des ondes radio. Sa première version pourrait se lancer d’ici fin 2020 en France métropolitaine notamment sur la nouvelle bande de fréquences 3,5 GHz, explique l'Arcep, le gendarme des telecoms.

Là où la première génération de portables permettait de téléphoner, où la 2G a démocratisé le texte, où la 3G a développé la photo et la 4G accompagné l'essor des smartphones, la 5G promet une révolution dans les domaines de l’industrie (ville intelligente, usine ou agriculture connectée), des voitures autonomes ou du médical (opération à distance par exemple).

A lire aussi : Quels seront les effets de la 5G sur votre porte-monnaie ?