Plan du site Rechercher

Hôpital : la reprise de dette ne se fera pas sans contreparties

  • Mercredi 16 septembre 2020 à 19h31

La reprise d'un tiers de la dette hospitalière, soit 13 milliards d'euros intérêts compris, devra faire l'objet d'une « contractualisation » entre les établissements et les agences régionales de santé, avec des « engagements » et d'éventuelles « pénalités », selon un rapport des inspections des affaires sociales et des finances publié mercredi.

L'article demandé n'est plus disponible en consultation.

Pour ne pas louper un article à nouveau, abonnez-vous à nos actualités par email ou suivez-nous sur Twitter.

Vous pouvez aussi accéder à la Une de l'actualité ou à d'autres articles par mots-clés ou par journée.