Bonne nouvelle : si vous achetez un voyage à compter de demain, mardi 15 septembre, vous aurez l’assurance d’être remboursé rapidement en cas d’annulation liée à la pandémie de Covid-19.

Vous envisagez de partir en voyage dans les mois à venir, mais vous hésitez en raison du contexte sanitaire ? Voici une nouvelle qui devrait vous rassurer. En effet, si vous achetez un séjour chez un voyagiste à compter de demain, mardi 15 septembre, vous aurez l’assurance d’être remboursé, dans un délai de 14 jours, en cas d’annulation liée à la pandémie de Covid-19, annonce Le Particulier.

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ? Parce que ce n’était plus le cas depuis le déclenchement de la crise sanitaire. Le mercredi 25 mars, le gouvernement avait en effet fait paraître une ordonnance autorisant les voyagistes, mais aussi les croisiéristes et les compagnies aériennes, à indemniser leurs clients sous la forme d’avoirs, valables 18 mois. Le remboursement en tant que tel n’était possible qu’au terme de ce délai. Une mesure destinée à soutenir une industrie du tourisme particulièrement touchée par la crise. Valable pour les voyages déprogrammés à compter du 1er mars, elle va prendre fin demain : l’ordonnance arrive à son terme, et elle ne sera pas renouvelée.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

La situation s’améliore également pour certains voyageurs concernés par les avoirs. Selon Le Particulier, « les professionnels du voyage ont mis en place cette semaine une commission paritaire pour rembourser certains clients en difficulté, ayant vu leur voyage annulé à cause de la Covid-19 ». Une dérogation destinée aux voyageurs capables de justifier « d’une dégradation de leur situation financière (perte d’emploi…) ou de leur état de santé pendant la pandémie ». Elle ne concerne toutefois que les voyages à forfait, c’est-à-dire intégrant plusieurs prestations (transport, hébergement, visites, etc.) et pas les billets de transports secs.