Plus de 70% des particuliers sont toujours abonnés au tarif réglementé d'EDF. Pourtant, il est souvent bien plus cher que les offres de marché proposées par la concurrence. Alors qu'une nouvelle hausse du tarif bleu se profile à partir du 1er août, le régulateur de l'énergie dresse la liste des fournisseurs les plus avantageux.

Après une hausse de 2,4% en février, les tarifs réglementés de vente (TRV) de l'électricité devraient à nouveau augmenter de 1,54% au 1er août prochain selon les préconisations de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Et si l’on attend encore la confirmation du gouvernement, la tendance haussière engagée depuis 10 ans devrait se poursuivre.

C'est ce qui pousse de plus en plus de particuliers à opter pour les offres de marché, généralement moins chères. Ils sont désormais 9,5 millions sur un total de 33,1 millions de consommateurs a avoir fait ce choix selon la CRE. En clair, les offres de marchés qui sont des alternatives aux tarifs réglementés, représentent 29% (contre 20% en 2018) d’un marché dominé encore par EDF et ses tarifs bleus. Et si c’était aussi pour vous le moment de quitter les tarifs réglementés de l'opérateur historique ?

Première question à se poser : souhaitez-vous un prix fixe, et donc garanti peu importe les mouvements de hausse ou de baisse, ou voulez-vous un prix variable ? Dans ce cas, il est indexé, soit sur les tarifs réglementés, soit sur différents produits (prix spot, ARENH...), ou il évolue selon une formule propre au fournisseur. Pensez également au service que vous attendez de ce dernier. Pour certaines offres, l'accès à un conseiller se fait seulement par mail et par chat, par exemple.

Voici le palmarès des offres les moins chères dressé par la CRE, au 31 mars 2020, sur la base du comparateur du médiateur de l'énergie.

Si vous êtes un client Base...

Pour réaliser ses calculs, la CRE utilise deux profils types (1). Dans le cas d’une offre variable, un client type Base EDF, consommant 2 400 kWh par an, le montant de la facture annuelle s’élève à 492 euros par an avec les tarifs réglementés. Sur les treize offres comparées neuf sont inférieures, trois équivalentes et une plus chère.

  • C-Discount Energie électricité, moins 7%, 458 euros / an
  • Happ-e de Engie, moins 7%, 459 euros / an
  • Electricité Eco de VattenFall, moins 6%, 463 euros / an
  • Offre online de Total-Direct Energie, moins 6%, 464 euros / an
  • Ohm Petite Conso, moins 5%, 467 euros / an

On note que le groupe Eni et son offre Evo-Electricité est la seule à dépasser le tarif réglementé avec une facture de 497 euros par an. Fournisseur historique, EDF propose trois offres alternatives et deux d’entre elles coûtent le même prix : il s'agit de l'offre Zen. Seule l’offre Digiwatt permet d’économiser 3% sur sa facture annuelle.

Pour le même profil client mais cette fois en électricité dite verte, pas toujours autant qu'annoncée au passage, on dénombre 34 offres au total dont 16 sous le tarif réglementé (492 euros par an). Résultat parmi les offres vertes :

  • Online&Green de Mint Energie est 12% inférieure avec une facture totale de 434 euros, soit 58 euros de moins
  • Online de Mega, 11% de moins, 437 euros / an
  • Electricité 100% Renouvelable de Ovo Energy, 10% de moins, 442 euros / an
  • Offre Ver Eclair de Bulb, 7% de moins, 456 euros / an
  • Super de Mega, 7% de moins, 456 euros / an

On note que l’offre la plus chère (Offre particuliers de Enercop) s’élève à 577 euros par an, soit 85 euros de plus que les tarifs réglementés.

Lire aussi : Est-il normal que l'électricité verte soit plus chère ?

Pour ce qui est des offres fixes, huit offres sont moins chères que le tarif réglementé

  • Prix fixe et online d’OHM, 444 euros par an
  • Offre électricité 12 mois de wekiwi, 453 euros / an
  • Puis trois offres 12, 34 et 36 mois de Energie du Santerre, 467, 469, 472 euros / an

Pour les offres vertes en électricité à prix fixe, les tarifs réglementés (492 euros par an) se défendent plutôt bien avec seulement 3 offres plus attractives :

  • Chez moi électricité d’Iberdrola, 459 euros par an
  • Energie garantie élec 1 an d’Engie, 480 euros / an
  • Domelia energie renouvelable de Domelia, 490 euros / an

Electricité : consulter notre comparateur des meilleurs offres

Si vous êtes un client heures pleines, heures creuses

Si on prend un client type heures pleines/heures creuses qui consomme 8 500 kWh par an, il paye annuellement 1 504 euros au tarif réglementé. Et là, selon la CRE, 12 des 15 offres du marché sont moins chères et 2 sont équivalentes.

  • Offre électricité à prix indexé 12 mois de Ekiwi, moins 11%, 1 342 euros / an
  • Idea Elec d’Alterna, moins 11%, 1 345 euros / an
  • C-Discount énergie électricité, moins 10%, 1 348 euros / an
  • Happ-e d’Engie, moins 8%, 1 383 euros / an
  • Electricité Eco de WattenFall, moins 7%, 1 401 euros / an

Du côté de l’électricité verte, une vingtaine d'offres sont inférieures aux 1 504 euros du tarif réglementé :

  • Online&Green de Mint Energie, moins 14%, 1 292 euros / an
  • Online de Mega, moins 13%, 1 302 euros / an
  • Electricité 100% Renouvelable de Ovo Energy, 13% de moins, 1 309 euros / an
  • Offre Ver Eclair de Bulb, 12% de moins, 1 331 euros / an
  • Idea Vert d’Alterna, 10% de moins, 1 355 euros / an

Pour un contrat fixe, les meilleures offres sont :

  • Les offres 12, 24, 36 mois des Energies du Santerre, 1 333, 1 347 et 1 360 euros / an
  • Prix fixe et oline d’OHM, 1 353 euros / an
  • Offre 12 mois de Wekiwi, 1 362 euros / an

Ces 5 meilleures offres proposent ainsi des gains compris entre 171 et 142 euros par an par rapport aux tarifs réglementés.

Même constat du côté de l’électricité verte où un trio d’offres fixes se distinguent par rapport aux tarifs réglementés :

  • Electricité prix fixe d’Iberdrola, 1 413 euros / an
  • Energie garantie 1 an, ekWateur, 1 459 euros / an
  • Electricité petits producteurs d’Engie, 1 466 euros par an

Comment changer ?

Changer, c'est facile. Il suffit de contacter le nouveau fournisseur, de lui fournir le numéro PDL (Point de livraison) de votre compteur et, si vous n'êtes pas équipé d'un compteur Linky, un relevé de consommation. Le changement peut alors se faire en 24h. Dans la plupart des cas, vous pouvez résilier quand bon vous semble et même revenir chez EDF après avoir tenté votre chance ailleurs. En effet, contrairement au gaz, les tarifs réglementés de l’électricité ne sont pas appelés à disparaître pour le clients particuliers.

Lire aussi : Comment payer son électricité moins cher (et sans aucun risque)

(1) Pour la comparaison, le CRE retient deux profils de clients situés à Paris : un en option Base consommant 2 400 kWh par an ; un autre en Heures Pleines/Heures Creuses consommant 8 500 kWh par an.