Annoncé par le Premier ministre il y a trois semaines, le doublement du plafond journalier des cartes et tickets restaurant n’est toujours pas effectif. D'après nos informations, les restaurateurs, comme leurs clients, devront a priori patienter au moins jusqu’à lundi.

Pour « permettre d’accompagner la reprise pour les restaurateurs dans de bien meilleures conditions et à tous les tickets restaurant qui n’ont pas été utilisés pendant les mois de confinement d’être réinjectés dans l’économie de la restauration et des cafés », le plafond journalier des tickets restaurant sera doublé, passant de 19 à 38 euros par jour. C'est ce qu'assurait Edouard Philippe à la mi-mai dans le cadre du plan de relance pour le secteur du tourisme.

Et pourtant, 3 jours après le feu vert du gouvernement pour la réouverture des 308 000 cafés et restaurants de France, les clients ne peuvent pas encore payer plus de 19 euros avec leurs cartes et tickets restaurant. Le problème n’est pas technique - les émetteurs de cartes tickets restaurant ont la main sur les plafonds de paiement - mais législatif.

« Le décret d'application n'a pas encore été publié par le gouvernement. Il faudra donc attendre quelques jours pour pouvoir payer à hauteur de 38 euros avec votre carte Ticket Restaurant ou vos chèques Ticket Resto dans vos restaurants préférés », explique ainsi, sur Twitter, Edenred, le leader français des tickets restaurants, pris à partie par des dizaines d’internautes mécontents.

Les tickets restaurant bientôt acceptés le week-end et les jours fériés

Selon l’UMIH, premier syndicat patronal du secteur de l’hôtellerie-restauration, les restaurateurs sont impatients. Et pour cause, ce texte va leur conférer un avantage sur la grande distribution. En effet, le nouveau plafond ne concernera que les paiements aux restaurants, et non aux supermarchés ou dans les commerces de proximité, explique le ministère de l’Economie, interrogé ce jeudi par MoneyVox. Avec la publication de ce décret, les restaurateurs s'attendent à voir leurs tables se remplir également le week-end. Actuellement, sauf dispositions contraires prévues par l'employeur et mentionnées sur les titres, les salariés peuvent déjà dépenser leurs tickets restaurant le samedi. En revanche, leur usage est interdit le dimanche et les jours fériés. Le décret à paraître va faire sauter cette limitation et permettre de payer avec des tickets restaurant quel que soit le jour de la semaine.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 10 contrats comparés

Mais alors qu’attend le gouvernement pour publier ce texte ? Il attend l’avis du Conseil d’Etat que l’exécutif a sollicité pour préparer ce décret. « Il sortira dans les prochains jours au Journal officiel et sera effectif dès publication », précise le ministère de l’Economie. Or le Conseil d'Etat nous explique que l’étude de ce référé n'a pas été inscrite à son agenda cette semaine. Résultat, il faudra probablement patienter jusqu’à la semaine prochaine pour que les 4 millions de salariés qui reçoivent des tickets restaurant puissent les écouler plus facilement.

Lire aussi : Que peut-on vraiment payer avec un ticket restaurant ? (et 10 autres questions qu'on se pose)