Plan du site Rechercher

Garde d'enfants : pourquoi Pajemploi vous rend de l'argent

Crédit d'impôt Garde d'enfant
© gpointstudio - stock.adobe.com

Surprise, sur le relevé bancaire de certains particuliers employeurs : le service dédié à la garde d’enfants des Urssaf vous a peut-être versé quelques euros en cette fin mai. Pourquoi ? Il s’agit d’un remboursement fiscal, que vous devrez reverser à votre salarié !

Les informations se bousculent pour les parents employeurs en cette période de crise sanitaire ! Pas facile, dans ces conditions, d’identifier à quoi correspond chaque virement provenant des services Pajemploi de l’Urssaf. Si vous avez reçu un versement « surprise » fin mai, ou si vous en constatez un début juin, il nécessitera pourtant votre attention. Car celui-ci n’a rien à voir avec le dispositif « d’indemnisation exceptionnelle » du chômage partiel de votre salarié !

L’information concernant ce dernier virement est en effet – pour l’instant – bien cachée : elle figure dans un email d’« actualités » de Pajemploi reçu cette semaine, et dans une brève actualité sur le site dédié. Ce versement est donc une conséquence de la « mise en place de l'exonération sur les heures supplémentaires » en vigueur depuis le 1er janvier 2019. La mise en place de cette exonération, qui « impliquait un grand nombre d’évolutions complexes sur notre système déclaratif » précise Pajemploi, a nécessité d’effectuer un calcul a posteriori : « Cette mesure sur l’exonération des heures supplémentaires sera donc appliquée rétroactivement et la situation de chaque salarié concerné sera régularisée en mai et juin 2020 », explique le service de l’Urssaf dans une foire aux questions dédiée à ces mesures consécutives à la crise des Gilets jaunes.

Les versements sont en cours pour « les employeurs qui ont déclaré des heures supplémentaires ou complémentaires entre janvier 2019 et avril 2020 ». Donc, si vous êtes concerné et si vous constatez un versement supplémentaire, sachez que vous devrez le reverser à votre assistante maternelle ou à votre « nounou » à domicile : « Durant la deuxième quinzaine de mai, un courriel sera adressé aux salariés et aux employeurs pour les informer du versement du montant. Les employeurs recevront ce montant sur leur compte bancaire et devront le reverser à leur salarié », précise Pajemploi sur son site. Les versements en question doivent se poursuivre « jusqu'au début du mois de juin ». A cas de doute, vous pouvez patienter quelques jours avant de reverser le montant concerné à votre salarié(e) : Pajemploi promet « une communication personnalisée auprès des salariés et employeurs concernés ».

Lire aussi, sur le chômage partiel dû au Covid-19 : Des indemnisations refusées à certains particuliers employeurs par Pajemploi et Cesu

Partager cet article :

© MoneyVox / BL avec MRS / Mai 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox