Alors que la réouverture des commerces n’est pas encore d’actualité et que le chiffre d’affaires des petites enseignes s’annonce en berne en ce mois d’avril, la plateforme Soutien-commerçants-artisans.fr rencontre un franc succès.

Vous souhaitez aider votre fleuriste habituel, condamné à la fermeture en raison du confinement ? Vous voulez donner un coup de pouce à votre libraire de quartier, coiffeur ou esthéticienne pour être sûr qu’ils ne mettent pas la clé sous la porte à la fin de la crise ? Le site soutien-commerçants-artisans.fr a été lancé fin mars par Petits commerces, une plateforme créée en 2017 pour « mettre en valeur les commerces de proximité » et leur aider à communiquer sur Internet. Sur le site, soutenu par le ministère de l’Economie, les commerçants peuvent s’inscrire gratuitement. Les consommateurs, eux, peuvent les soutenir « en achetant leurs produits ou services sous forme de bons d'achat, utilisables dès leur réouverture et jusqu'au 31 décembre 2020 ».

Depuis le 23 mars, ce sont 6 000 commerces qui se sont inscrits sur le site. 30 000 commandes ont été passées par les particuliers, représentant 1,5 million d’euros de bons d’achat ! Un soulagement pour les artisans et commerçants bénéficiaires puisqu’ils peuvent ainsi disposer d’un peu de trésorerie et payer leurs charges incompressibles. « C’est impressionnant. Il y a un vrai élan de solidarité des consommateurs » se félicite Jonathan Chelet, l’un des cofondateurs du site (qui fonctionne notamment grâce au travail de 15 bénévoles), dans les colonnes du Progrès. Interrogé par 20 Minutes, il précise que le panier moyen est de 50 euros, mais que « le record est pour l’instant de 750 euros, avec des achats dans plusieurs commerces ! Le système fonctionne d’autant mieux dans les villes plus petites, où les commerçants sont bien identifiés ».

Paiement sécurisé par Visa et Mastercard

Concrètement, en tant que consommateur, il suffit de cliquer sur « Je commande un bon d’achat » depuis la page d’accueil du site, d’effectuer une recherche dans la commune de votre choix, puis de sélectionner le nom de l’enseigne du commerçant (s’il s’est inscrit). Ensuite, vous pouvez choisir le montant de votre bon d’achat (20, 50 ou 100 euros). Enfin, vous renseignez une adresse mail, vos coordonnées pour la facturation, et effectuez un paiement par carte Visa ou Mastercard. Petits commerces vous adresse alors un mail contenant votre bon d’achat. Celui-ci pourra être utilisé jusqu’au 31 décembre 2020 « pour tout d'achat d'un produit/service d'un montant égal ou supérieur au montant de votre bon », en présentant l'email au commerçant.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 12 contrats comparés

Le professionnel, lui, touche sur son compte bancaire par virement le cumul des bons d’achat une fois par semaine (aucune commission de gestion n’est prélevée par Petits Commerces). Il reçoit aussi de façon hebdomadaire le listing des personnes qui ont réalisé un achat. « Savoir qu’ils ont donné m’aide à ne pas me sentir seule », confie une restauratrice de Nantes dans 20 Minutes. « Certains clients venaient manger chez moi tous les midis, je connais leurs plats préférés, on se tutoie ». Avec cette initiative, le contact n’est pas totalement rompu…