Plan du site Rechercher

Electricité : 9 millions de foyers ont dit adieu au tarif bleu d'EDF

Ampoule LED sur une table dans un jardin
© magneticmcc - stock.adobe.com

Fin 2019, 28% des foyers français, soit 9 millions environ, avaient choisi de quitter les tarifs réglementés de l’électricité pour une offre alternative, avec l'objectif de faire des économies.

Depuis le 1er juillet 2007, nous avons la possibilité de choisir le fournisseur d’électricité de notre choix. Près de 13 ans plus tard, combien ont franchi le pas ? Chaque trimestre, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) répond à cette question, en publiant son observatoire des marchés de détail, dont la nouvelle édition, pour le 4e trimestre 2019, vient de paraître.

Fin 2019, 28% des foyers - soit plus de 9 millions - avaient ainsi opté pour une « offre de marché », c’est-à-dire une offre alternative aux tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité, le fameux « tarif bleu » proposé par EDF. Un chiffre en nette progression : +5,2%, soit 454 000 clients supplémentaires pour les fournisseurs alternatifs sur un trimestre.

Principale motivation : le prix. En août 2019, la facture annuelle moyenne au tarif bleu heures pleines / heures creuses était de 1 463 euros, selon les calculs de la CRE. Un chiffre en hausse de 107 euros en un an. Sur ce type de consommation, les offres de marchés traditionnelles permettent de faire de 2 à 11% d’économies, et jusqu’à 9% pour les offres d’électricité verte.

Lire aussi : Comment payer son électricité moins cher (et sans aucun risque)

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 1er avril 2020 à 11h42 - #1JMB
  • Homme
  • Le Mans
  • 49 ans

Et pendant ce temps les taxes et le prix de l'abonnement ne cessent d’augmenter; mais là le contribuable n'a d'autre choix que de payer...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0
Publié le 1er avril 2020 à 13h58 - #2robcou
  • Homme
  • 79170
  • 70 ans

Changer de fournisseurs d'énergie est impossible lorsque votre fournisseur histoire est une ELD, entreprise locale de distribution, ce qui est en fait la forme du XXIéme siècle des anciens syndicats de distribution d'électricité intercommunal.
Je trouve cette situation anormale car je croyais que tous les français étaient égaux devant la loi. Mais ce phénomène n'intéresse personne, y compris le médiateur de l'énergie, car seulement 5% des français sont victimes de cette situation. Faible chiffre qui ne fera pas basculer une élection.
Cordialement
robcou

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0
Publié le 1er avril 2020 à 14h37 - #3Petit louis
  • Homme
  • Près de l'Atlantique
  • 68 ans

Seul, le rétablissement du monopole public de l'électricité(mais, aussi, de l'eau ,du gaz,...) peut permettre de satisfaire les besoins vitaux des gens à des coûts encadrés, et ainsi échapper aux opérateurs privés dont la raison d'être est de faire du profit !!!

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non0
Publié le 1er avril 2020 à 16h08 - #4Séquoia
  • Homme
  • 50 ans

Fait et aucun regret

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non0