Devis, aides, budget rénovation : les conseils de l'Ademe pour vos travaux

Homme en train d'isoler un toit
© artursfoto - stock.adobe.com

Vous avez un projet de travaux dans votre logement en 2020 ? Les demandes pour la toute nouvelle MaPrimeRénov' sont ouvertes. Cette prime change-t-elle totalement la donne pour les travaux immobiliers ? Au-delà de cette aide financière, qui faut-il contacter en premier lieu pour ficeler votre budget rénovation ? Les réponses de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

Florence Clément, coordinatrice de la communication grand public de l’Ademe

Florence Clément, coordinatrice de la communication grand public de l’Ademe

MaPrimeRénov’ va-t-elle vraiment simplifier le système des aides financières à la rénovation ?

Florence Clément : « Plus qu’une simplification, la grande nouveauté de MaPrimeRénov, c’est aussi de permettre aux ménages de bénéficier d’une aide de manière bien plus rapide ! Avec le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique), vous deviez attendre un an voire plus pour bénéficier de l’aide. Maintenant, avec MaPrimeRénov, vous la toucherez dès la fin des travaux, et certains peuvent même percevoir un acompte dès la signature du devis. »

Les aides restent toutefois nombreuses puisque MaPrimeRénov’ ne remplace que le CITE et une partie des aides de l’Anah…

F.C. : « Oui, elle remplace l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah et le CITE pour les ménages aux revenus modestes et très modestes. Les aides Habiter Mieux Sérénité sont, elles, conservées : elles s’adressent en particulier à des ménages très modestes qui prévoient des travaux permettant de réaliser un important gain énergétique. Il existe aussi d’autres aides existant déjà en 2019 et qui ont été conservées comme les aides des fournisseurs d’énergie, les aides locales, les aides d’Action Logement… »

Lire aussi : MaPrimeRénov, éco-PTZ… comment toucher toutes les aides pour financer vos travaux

Confirmez-vous que les Français les plus aisés n’auront plus droit à aucune aide suite à la disparition du CITE ?

F.C. : « C’est ce qui a été annoncé mais cela devra être confirmé par la prochaine loi de finances. Pour l’heure, les textes législatifs maintiennent le dispositif jusqu’à la fin de l’année 2020. »

Pour profiter du CITE avant sa disparition, les ménages les plus aisés doivent-ils s’assurer que leurs travaux soient achevés avant la fin décembre 2020 ?

« Pour le CITE, c’est la date de la facture du solde qui fait foi »

F.C. : « Pour le CITE, c’est la date de la facture du solde, suite à l’achèvement des travaux, qui fait foi. Mais si le devis est signé et si l’acompte préalable aux travaux est réglé avant la fin de l’année 2020, il est possible que le crédit d’impôt soit tout de même accepté. »

L’Ademe encourage les particuliers à utiliser le simulateur Simul’Aides pour s’y retrouver, et à contacter un conseiller FAIRE. A quel moment faut-il le contacter, avant ou après avoir obtenu des devis ?

F.C. : « Dès le début de votre projet ! Vous pouvez commencer par rechercher le conseiller FAIRE le plus proche de chez vous, sur www.faire.gouv.fr, avant même d’effectuer toute autre démarche. Concernant les aides financières, il faut absolument rencontrer le conseiller FAIRE avant de signer un devis, sinon certaines aides ne seront plus accessibles. Si vous vous présentez avec des devis signés, vous ne pourrez plus solliciter d’aide auprès des fournisseurs d’énergie notamment. »

N’est-il pas nécessaire d’établir le budget de ses travaux de rénovation avant de contacter le conseiller FAIRE ?

« Pour les aides financières, il faut absolument rencontrer le conseiller FAIRE avant de signer un devis »

F.C. : « Pas nécessairement. Car le conseiller FAIRE va pouvoir échanger avec vous sur les points forts et points faibles de votre logement. Sans se déplacer, mais à l’aide d’un logiciel d’analyse énergétique, il peut vous conseiller sur les travaux prioritaires. Il faut pour cela lui fournir des informations telles que la date de construction, le système de chauffage, la surface du logement ou votre facture énergétique. Un exemple : nous constatons que beaucoup de personnes sollicitant des aides font remplacer leurs fenêtres alors que la majeure partie des déperditions énergétiques de leur logement viennent du toit… Echanger avec le conseiller FAIRE en amont permet de s’assurer que les travaux prévus sont adéquats. Il peut faire un premier diagnostic. »

Ce conseiller peut-il aider à estimer le budget des travaux ?

F.C. : « Il peut vous indiquer un plafond maximum pour la facture des travaux identifiés. Vous pouvez ainsi disposer d’une fourchette de prix raisonnable avant de solliciter les devis auprès des artisans. »

Confirmez-vous que le recours au conseiller FAIRE est gratuit ?

F.C. : « Oui, c’est un service public ! Et il est totalement indépendant : il n’est pas lié aux artisans du secteur. Le réseau FAIRE regroupe de nombreuses structures : le conseiller peut donc être porté par une collectivité, une association locale ou une Adil (Agence départementale pour l’information sur le logement) par exemple. »

Voir par ailleurs le comparatif des crédits travaux

Partager cet article :

© MoneyVox / Propos recueillis par BL / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox