Le trafic des aéroports parisiens en hausse de 1,2% en janvier

Aeroport de Paris ADP
DR

Le trafic des aéroports parisiens a enregistré une hausse de 1,2% en janvier avec un recul de 4,5% pour la région Asie Pacifique et un impact du coronavirus qualifié par leur gestionnaire Groupe ADP de « limité » pour ce premier mois de l'année.

L'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, au nord de Paris, a accueilli 5,5 millions de passagers (+2,9% sur un an) et celui d'Orly, au sud de la capitale, 2,3 millions (-2,4%), en raison notamment des effets de la faillite de la compagnie Aigle Azur qui était spécialisée dans la desserte du bassin méditerranéen et notamment l'Algérie et a cessé ses activités le 6 septembre, selon un communiqué du groupe.

Bien que réattribués à de nouvelles compagnies aériennes les créneaux libérés par Aigle Azur ne sont pas encore tous réutilisés à ce stade, a-t-il ajouté.

Pour l'instant, l'impact de l'épidémie de Covid-19 est « limité », a précisé le gestionnaire.

Selon le groupe, le trafic venant ou allant en Asie est actuellement en basse saison et réduit mais si la crise devait durer au delà du mois de mars, les effets de la propagation de la maladie pourraient s'amplifier.

Hors Europe, le trafic international a été en progression de 1,2% soutenu par les départements et collectivités d'outre-mer (DOM-COM, +6,6 %) et les régions Moyen-Orient (+5,4%) et Amérique du Nord (+5,4%).

En plus de l'Asie Pacifique, l'Amérique Latine et l'Afrique sont respectivement en recul de 3 et 1,5%.

Le trafic Europe (hors France) est en progression 1,1%.

En France, il est en croissance de 1,7%.

Le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,1% du capital, est en baisse de 53,9%, en raison de l'arrêt de l'exploitation début avril par le groupe turc de l'aéroport d'Istanbul et le transfert des vols commerciaux vers le nouvel aéroport.

Hors Istanbul Atatürk, le trafic de TAV Airports est en baisse de 2,1%.

Le trafic de l'aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45% du capital, est en baisse de 2% sur le mois de janvier 2020.

Le trafic d'Amman, dont le Groupe ADP détient 51% du capital, est en hausse de 3% à 700.000 passagers.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire