Impôts de production : Le Maire veut entamer une baisse en 2021

Le Maire lors de la présentation PLF2018
Capture d'écran - Ministères de Bercy

Le ministre de l'Economie Bruno le Maire a indiqué jeudi qu'il souhaitait entamer la baisse des impôts de production, réclamée par les industriels, en 2021, mais qu'elle se ferait progressivement pour ne pas trop peser sur les finances publiques.

« Il y a encore des coûts qui sont trop importants pour l'industrie. Je pense aux impôts de production », a déclaré M. Le Maire au micro de RMC/BFMTV. « Je souhaite qu'ils baissent dès 2021 parce que quand on est sur une bonne trajectoire, il faut accélérer », a-t-il ajouté.

Mais « on ne va pas pouvoir les baisser massivement parce qu'il y a aussi des contraintes de finances publiques », a tempéré le ministre.

Ces impôts baisseront « une fois que nous aurons trouvé un accord avec les collectivités locales qui bénéficient de ces impôts, c'est très important d'avoir un accord avec les régions, avec les maires sur ce sujet », a encore dit Bruno Le Maire.

Les impôts de production comme la Cotisation foncière des entreprises (CFE) et la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) sont plus élevés en France qu'en moyenne dans l'UE, ce qui pèse sur la compétitivité des entreprises.

Contrairement à l'impôt sur les sociétés, ils ne sont pas assis sur les bénéfices.

Ces impôts, qui rapportent à peu près autant que l'impôt sur le revenu en France aux finances publiques, sont majoritairement perçus par des collectivités locales.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire