Impôts : pourquoi vous devez examiner attentivement votre fiche de paie de janvier !

Un bulletin de salaire
© Delphotostock - Fotolia.com

Votre salaire est plus élevé en janvier ? Vous bénéficiez probablement du coup de pouce fiscal annoncé au printemps par Emmanuel Macron. Si ce n’est pas le cas, connectez-vous sur impots.gouv.fr pour y remédier.

C'est une bonne nouvelle pour la majorité des 17 millions de foyers fiscaux ! A la lecture de votre fiche de paie de janvier ou en regardant votre compte bancaire, vous avez probablement constaté une augmentation de votre rémunération. Celle-ci ne vient a priori pas de votre employeur mais de l’Etat !

En effet, annoncée au printemps 2019, la baisse d’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros est visible depuis le mois dernier. Elle se matérialise par un taux de prélèvement à la source plus faible que celui présent sur votre bulletin de paie de décembre, comme l’a expliqué la direction générale des Finances publiques (DGFiP) début janvier. Ce nouveau taux est également visible sur votre espace particulier sur impots.gouv.fr. Vous pouvez le comparer au précédant en cliquant sur « Consulter l’historique de tous vos prélèvements ».

Cette baisse d’impôt sur le revenu devrait se traduire par un gain moyen de 300 euros par an et par foyer fiscal, d’après le chiffrage gouvernemental. Toutefois, il se peut que des ménages pourtant concernés ne voient pas encore les effets de ce coup de pouce sur leur salaire. Les employeurs, caisses de retraite ou encore Pôle Emploi disposent en effet « d'un délai de deux mois pour appliquer ce nouveau taux », explique la DGFiP sur son site internet.

Si c’est votre cas, vous pouvez « à titre exceptionnel » demander le remboursement du trop-payé en janvier depuis la messagerie de votre espace particulier, en choisissant la rubrique « Je signale une erreur sur le montant qui m'a été prélevé à la source », détaille l’administration fiscale. Si vous ne le demandez pas, la régularisation s’opérera au moment du calcul définitif de votre impôt sur le revenu 2020, soit via l’avis d’impôt que vous recevrez à l’été 2021.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Février 2020

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 4 février 2020 à 09h24 - #1Lucky78

De mon côté, le taux a encore augmenté... Bah oui je fais partie de la classe moyenne privilégiée qui paie pour tout le monde... Et pendant ce temps là mon pouvoir d achat n a jamais été aussi bas... Pauvre France...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?30
Publié le 9 février 2020 à 17h33 - #2pipoux
  • Homme
  • Albi
  • 56 ans

Si votre taux a augmenté, c'est forcément que vos revenus ont aussi augmentés. A partir de là, votre pouvoir d'achat a augmenté. Et si le fisc a augmenté votre taux, c'est probablement parce que vos revenus ont fortement augmenté. En ce qui me concerne, mes revenus ont légèrement augmenté et mon taux a quand même baisse vu que la tranche à 14% est passé à 11% et que je vais probablement payer 300€ de moins d'impot sur le revenu.
Bref, encore un riche qui se plaint que Macron n'a pas encore fait assez pour les riches.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20

Ajouter un commentaire