Médecin : la Sécu va rembourser 10 euros de plus à des millions de patients

sécurité sociale
© Richard Villalon - Fotolia.com

Aujourd’hui, 5,4 millions de particuliers qui n'ont pas de médecin traitant sont moins bien remboursés. La donne va changer pour une bonne partie d'entre eux

La fin de la double peine. Aujourd’hui, 5,4 millions de personnes ne disposent pas de médecin traitant. Si parmi eux, « une part de patients plutôt jeunes et bien portants n'ont pas cherché à en trouver un », plus de la moitié est « en recherche réelle d'un praticien attitré, faute souvent d'avoir pu en retrouver un au moment du départ à la retraite de leur généraliste », explique le directeur général de l'Assurance maladie, Nicolas Revel, dans un entretien au magazine spécialisé Le Généraliste. En effet, selon une récente enquête de l'association UFC-Que Choisir, près d'un généraliste sur deux (44%) refuse de devenir le médecin traitant de nouveaux patients.

Or en l’absence de médecin traitant, les consultations sont prises en charge par la Sécu seulement à hauteur de 30% de la base de remboursement (contre 70% en temps normal). Une sanction automatique qui s'applique pour non-respect du parcours de soins. Idem si le patient va voir directement un spécialiste comme un dermatologue, sans passer avant par son médecin traitant, sauf dans certains cas (gynécologue, ophtalmologue, psychiatre, stomatologue).

Résultat, sur le base d'une consultation chez un généraliste de secteur 1 à 25 euros, c’est-à-dire pour un praticien qui ne pratique pas de dépassement d’honoraires, le remboursement n’est que de 7,50 euros au lieu de 17,50 euros. Une différence de 10 euros auquel il faut ajouter, dans tous les cas, un euro de « participation forfaitaire »

Interrogé lundi par Le Parisien, Nicolas Revel explique tirer les conséquences de cette situation. Il révèle que la Caisse nationale d'assurance maladie « met en place un dispositif pour que ces patients qui ont perdu leur médecin traitant, ou nous disent en chercher un, soient identifiés et que leur consultation soit bien remboursée sans application de pénalité, soit à hauteur de 70% de la base de remboursement et de 100% pour les personnes en affection longue durée ou les femmes enceintes. » Attention, la pénalité sera toujours en vigueur pour les patients incapables de prouver qu'ils ont perdu leur médecin traitant ou qu'ils en cherchent un.

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Janvier 2020

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire