Emploi des seniors : la CPME propose une exonération de cotisations

Un apprenti mécanicien avec son maître
© auremar - Fotolia.com

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) propose d'exonérer de cotisations patronales les seniors pour qu'ils soient davantage employés, à la veille d'une réunion au ministère du Travail dans le cadre de la réforme des retraites.

La CPME souhaite que l'emploi de salariés seniors à partir de 57 ans « ouvre droit à exonération des cotisations patronales au régime d'assurance-chômage », selon un communiqué.

« Cela permettrait tout à la fois de favoriser leur maintien dans l'emploi et d'inciter à l'embauche des seniors », affirme la deuxième organisation patronale française, favorable comme l'ensemble des organisations patronales à un relèvement de l'âge de départ à la retraite.

La CPME veut aussi « favoriser le cumul emploi-retraite » en supprimant le délai de carence de six mois existant entre la liquidation des droits à une pension d'un salarié et son éventuelle poursuite d'activité chez le même employeur.

Elle souhaite enfin la création d'un fonds mutualisé pour « ne pas faire peser uniquement sur le dernier employeur le coût éventuel d'une maladie professionnelle conduisant à une inaptitude ».

De son côté, le Medef indique à l'AFP avoir formulé ses propositions dans le cadre du rapport sur « le maintien des seniors dans l'emploi » de Sophie Bellon, présidente du conseil d'administration de Sodexo, qui doit être remis mardi à la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux avait proposé en avril 2019 « une aide différentielle » pour les demandeurs d'emploi seniors « s'ils reviennent vers un emploi moins rémunéré ».

Il estime qu'un relèvement de l'âge de départ se traduirait par une augmentation du taux d'emploi au-delà de 60 ans, comme le passage de l'âge légal de 60 à 62 ans en 2010 avait permis d'améliorer celui de la tranche 55-60 ans.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire