Grève SNCF, RATP, TER : comment vous faire rembourser ?

RER B
© Dominique - Fotolia.com

Vous utilisez fréquemment les transports ferrés (TGV, TER et autres métros) ? Avec la grève, vos trajets du quotidien risquent d’être perturbés voire annulés. Mode d’emploi pour vous faire rembourser.

La grève qui a débuté le 5 décembre est partie pour durer dans les transports notamment. Les voyageurs risquent donc de rester à quais encore plusieurs jours. Bonne nouvelle : il est possible de vous faire rembourser, comme le détail 60 Millions de consommateurs.

Inoui, intercité, TER : remboursement ou échange gratuit

Si vous aviez prévu de prendre un TGV Inoui ou un intercité entre le 5 et le 9 décembre, vous pouvez annuler votre trajet et vous faire rembourser ou échanger votre billet, et ce jusqu’au 11 décembre, explique la SNCF. Tous les billets sont concernés, qu’ils aient été achetés en ligne ou en gare, qu’ils soient à la base échangeables ou pas. Cette offre s’applique aussi aux billets aller-retour même si seul l’un des trajets est impacté par la grève. La demande s’effectue en ligne en remplissant le formulaire « Grève reconductible du 5 décembre 2019 » sur le site de la SNCF.

Si vous avez acheté un billet de TER en prévision d’un trajet effectué entre le 5 et le 9 décembre, l’échange et le remboursement sont aussi possibles. Mais la procédure est différente. Pour les tickets achetés en gare, l’indemnisation est à demander en gare. Pour les billets digitaux, il n’y a pas d’échange, seul le remboursement est possible. Il s’effectue exclusivement en ligne via un formulaire de réclamation sur le site TER. Ces demandes d’après-vente peuvent être effectuées jusqu’à 61 jours après la fin de validité du billet, explique la SNCF.

A noter, si votre trajet en TER est associé à un trajet en TGV Inoui ou un intercité, les conditions d’échange pour l’ensemble de vos trains sont celles appliquées aux TGV Inoui et intercités.

Ouigo : train automatiquement remboursé s’il est annulé

Pour les TGV Ouigo, les billets sont automatiquement remboursés en cas d'annulation. Toutefois, même si votre trajet est a priori maintenu, la SNCF vous incite tout de même à le reporter. Pour ce faire, elle rembourse, sur demande, les billets des Ouigo programmés jusqu'au 15 décembre. Vous devez compléter un formulaire dédié sur le site Ouigo.

Lire aussi : Quels sont vos droits en cas de train retardé ou annulé ?

Abonnement transport en commun : appuyez-vous sur la réglementation

Vous n’avez pas des billets à l’unité mais un abonnement TER que vous n'avez pas pu utiliser durant la grève. Pouvez-vous obtenir un dédommagement ? SNCF n’en fait pas mention sur sa page dédiée à la grève. Mais, 60 millions de consommateurs explique qu’il est tout de même possible d’obtenir soit un remboursement, soit une prolongation gratuite correspondant à la période de non utilisation.

Pour ce faire l’association vous invite à vous appuyer sur le code des transports qui dispose que « L'usager qui n'a pu utiliser le moyen de transport pour lequel il a contracté un abonnement ou acheté un titre de transport a droit à la prolongation de la validité de cet abonnement pour une durée équivalente à la période d'utilisation dont il a été privé, ou à l'échange ou au remboursement du titre de transport non utilisé ou de l'abonnement » (article L.1222-12).

De même, si vous disposez d'un abonnement au service de transport de votre ville – comme Navigo à Paris ou TCL à Lyon – et que le trafic a été très fortement perturbé, vous pouvez demander une indemnisation. « C’est toujours l’article L.1222-12 du code des transports qui peut être invoqué », assure l’association de consommateurs.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Décembre 2019