Plan du site Rechercher

Fournisseur d'électricité : les 4 infos à avoir sous la main pour comparer et changer

facture électricité
© Alexi TAUZIN - Fotolia.com

Pour faire des économies sur votre facture d’électricité, vous souhaitez comparer les tarifs chez les concurrents et éventuellement changer de fournisseur. Rien de plus simple à l’heure actuelle. Il suffit juste de bien noter 4 données essentielles pour comparer correctement.

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité en 2007, les Français ne sont plus obligés d’être sous contrat avec EDF, l’opérateur historique, pour leur logement. Résultat : à fin 2018, pour 7,4 millions de « sites résidentiels » sur 32,7, les foyers avaient déjà choisi de quitter le tarif réglementé d’EDF pour adopter une offre de marché chez un fournisseur alternatif (1).

L’argument n°1 de la libéralisation du marché (et des vendeurs d’électricité) reste les économies réalisées par les consommateurs sur leur facture. Mais avec 25 fournisseurs d’électricité qui opèrent dans l’Hexagone et pas loin de 60 offres de marché, il n’est pas forcément évident pour un client de repérer le produit qui correspond le mieux à son attente (prix le moins cher, volonté d’une électricité « verte », tarif fixe pour éviter les fluctuations à la hausse…)

Puissance, tarification et consommation : 3 données clés

Pour choisir l’offre la plus intéressante pour votre porte-monnaie ou celle qui se rapproche le plus de vos valeurs, n’hésitez pas à consulter les sites internet des différents fournisseurs : leurs offres y sont généralement présentées de façon claire et un certain nombre d’acteurs proposent des simulations gratuites. Sachez par ailleurs que le Médiateur de l’Energie a mis à disposition des consommateurs un comparateur des offres de fourniture d’électricité. Les avantages de cet outil Energie-Info, entièrement gratuit : son exhaustivité, son indépendance (aucune donnée personnelle de type nom, mail ou numéro de téléphone n’est demandée) et sa rapidité.

Pour estimer votre future note d’électricité chez les concurrents d’EDF, le plus simple est de vous munir de votre dernière facture en date et d’y repérer surtout ces 3 éléments clés :

  • votre puissance de consommation : exprimée en kVA (kilovoltampère), elle est généralement de 3, 6, 9, voire 12 kVA (en fonction de la capacité de votre installation à faire fonctionner des appareils électriques simultanément). Cette donnée est importante car elle déterminera le niveau de votre abonnement annuel - en général croissant avec la puissance - mais aussi le prix du kilowattheure (kWh) consommé, qui diffère aussi selon cette puissance du compteur.
  • votre type de tarification : vous êtes facturé soit en « option base » (même tarif quelles ques soient les heures de consommation électrique), soit en « heures creuses / heures pleines ».
  • votre consommation annuelle en kWh : elle est évidemment essentielle pour comparer la facture finale proposée par les fournisseurs d’énergie. Si vous êtes actuellement en heures creuses / heures pleines, votre facture annuelle mentionne la consommation sur chacune de ces périodes. La répartition vous sera aussi utile pour déterminer le potentiel gain chez un fournisseur alternatif. A défaut de cette information, la plupart des fournisseurs d’électricité vous proposeront de détailler vos habitudes de vie pour estimer votre consommation.

Que ce soit sur les sites des fournisseurs ou sur le comparateur Energie-Info, il faut en général moins de 5 minutes, avec ces 3 informations essentielles, pour obtenir une réponse chiffrée avec le montant des offres alternatives et le gain annuel pouvant être réalisé.

Le numéro de PDL, indispensable pour changer d’offre

Une fois l’offre la plus intéressante identifiée, vous pouvez vous rendre sur le site du fournisseur choisi (comme Total Direct Energie, ENI, Vattenfall, Energie E.Leclerc, Ilek, Sowee…) pour y souscrire. Autre possibilité : contacter le fournisseur de votre choix par téléphone. Dans les deux cas, vérifiez bien les conditions de l’offre que vous avez repérée (éligibilité, tarif de l’abonnement, tarif du kWh, accessibilité du service client, prix fixe ou indexé…).

Si vous décidez de changer de fournisseur, une donnée indispensable devra être communiquée à votre nouvel interlocuteur : votre n° de PDL, alias Point de Livraison. Ce numéro à 14 chiffres, présent sur votre facture, correspond à la référence de votre compteur électrique. Dernière étape : fournir un RIB, pour être prélevé du montant de la nouvelle facture.

Un simple changement de fournisseur d’électricité peut s’effectuer sans délai, de façon immédiate. En informant le nouveau prestataire de votre volonté de souscrire une offre chez lui et en acceptant les termes du contrat, vous lui permettez de procéder à la résiliation de votre ancien contrat. Vous n’avez aucune démarche à accomplir vous-même.

(1) Rapport de la Commission de Régulation de l’Energie « État des lieux des marchés de détail français de l’électricité et du gaz naturel en 2017 », publié en 2019

Partager cet article :

© MoneyVox / MR / Août 2019

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox