Développé par les membres de la Fédération française de l’assurance (FFA), l’e-constat auto est une alternative au constat papier classique. Simple et pratique, l’e-constat est une version dématérialisée accessible directement depuis un smartphone.

Créé en 2014, l’e-constat auto séduit de plus en plus, même s'il reste encore confidentiel. Découvrez son fonctionnement et ses avantages par rapport au constat papier.

L'e-constat, c'est quoi ?

L’ e-constat permet de remplir un constat sur son téléphone portable lors d’un accident survenu à un ou à deux véhicule(s), immatriculé(s) et assuré(s) en France ou à Monaco. Cet outil peut être utilisé pour tous les sinistres matériels. Les sinistres corporels, les sinistres survenus à l'étranger ou impliquant un véhicule immatriculé à l’étranger ne peuvent faire l'objet d'un e-constat.

Ce dispositif est accessible sous la forme d’une application entièrement gratuite commune à tous les assureurs. « e-constat auto » peut être téléchargé directement sur l’App Store ou le Google Play Store. Il enregistrait en juillet plus de 870 000 téléchargements. Un chiffre qui reste encore très loin des 40 millions d'automobilistes français. De même, si plus de 30 000 sinistres sont déclarés par e-constat chaque année, c'est encore une goutte d'eau au regard des 5 millions de constats amiables papier remplis en France sur la même période.

Si vous optez pour le e-constat, « il est préférable de télécharger l’application avant la survenance de tout sinistre. L’assuré peut ainsi réagir plus sereinement et plus rapidement, sans attendre la fin du téléchargement sur son smartphone », conseille Alexis Merkling, responsable du marché des particuliers de la FFA.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 12 contrats comparés

A-t-il la même valeur qu'un constat papier ?

Une inquiétude légitime peut apparaître pour les automobilistes envisageant d’utiliser l’e-constat auto lors d’un sinistre : sa valeur juridique est-elle similaire à celle d’un constat papier ? Aucune inquiétude à avoir sur ce sujet, elle est identique à celle du format classique. Qui plus est, la quasi-totalité des assureurs accepte ce format. « Comme pour le constat amiable papier, l’intérêt du e-constat est son caractère contradictoire : qu’il soit rempli sur 1 ou 2 téléphones, un conducteur voit ce que la partie adverse a déclaré et il peut y apporter ses commentaires. Sa signature fige définitivement le document qui ne peut plus être modifié. Si le document n’est pas signé, il sera mis à disposition du conducteur par courriel, mais il ne sera pas transmis à l’assureur », explique Alexis Merkling.

Lire aussi : comment éviter les erreurs en remplissant un constat amiable

Quels sont les avantages ?

La FFA a souhaité développer une application souple et adaptable à chaque cas. Si celle-ci reprend dans la quasi-totalité les champs d’un constat papier, des possibilités supplémentaires sont offertes aux utilisateurs :

  • Remplir le e-constat sur un seul téléphone ou sur deux en même temps ;
  • Pré-enregistrer les informations concernant son véhicule afin de gagner du temps. Certains assureurs font également apparaître un QR code sur la carte verte de la voiture permettant de remplir automatiquement les champs demandés ;
  • Joindre des photos du sinistre ;
  • Dessiner le schéma représentatif de l’accident directement sur le téléphone portable.

« Comme un constat traditionnel, l’e-constat est librement rempli entre les parties. En revanche, plus besoin d’envoyer le document par courrier recommandé ou de se déplacer chez son assureur. En validant le formulaire, le constat lui est automatiquement envoyé sans frais et sans délai », souligne Alexis Merkling.

Lire aussi : Quatre trucs imparables pour faire de grosses économies sur votre assurance auto