Assurance : le Top 5 des contrats insolites

  • Par
Un parcours de golf
© Kathy images - stock.adobe.com

Vous allez le voir, il existe de nombreux contrats d’assurance étonnants ! Voici notre Top 5 des contrats insolites dont vous ne soupçonniez peut-être pas l’existence.

Dans le monde de l’assurance, les contrats auto, habitation, santé ou prévoyance ne sont pas les seuls à être commercialisés. En réalité, il est possible d’assurer une très grande variété de biens ou de situations. Certains contrats sont de plus en plus connus, par exemple l’assurance pour les trottinettes ou encore les drones. Cependant, il existe de nombreux contrats méconnus et parfois insolites !

Lire aussi : Trottinette électrique, hoverboard... : faut-il prendre une assurance ?

1 - L’assurance mariage…

Non, cette assurance ne couvre pas les risques de divorce, mais bien la cérémonie elle-même. En France, un mariage est généralement prévu plus d’un an à l’avance pour un budget moyen de 10 000 euros. Alors que faire si un incident empêche le déroulement de la cérémonie à la date prévue ? Cette annulation ou ce report de la date engendrent des coûts supplémentaires (perte des acomptes, nécessité de louer à nouveau une salle...). Pour une prime d’environ 2% à 3% du coût du mariage, l’assurance prend en charge l’ensemble des frais engendrés par le report ou par l’annulation.

2 - L’assurance extra-terrestres

Contrat commercialisé par des assureurs américains, l’assurance contre les extra-terrestres existe bel et bien. En cas de rencontre du troisième type, d’enlèvement ou de séquestration, il est possible d’être indemnisé. Une compagnie d’assurance basée en Floride précise avoir vendu plusieurs milliers de contrats de ce type depuis 1987. Les garanties ? 10 millions de dollars (8,9 millions d'euros) sont versés à l’assuré s’il est kidnappé par des aliens.

3 - L’assurance « trou en un »

Dans un tout autre domaine, l’assurance « trou en un » s’adresse aux organisateurs de compétitions de golf et est commercialisée essentiellement par Allianz en France. Elle repose sur une promesse faite par de nombreux tournois de golf : le participant parvenant à mettre une balle dans le trou du premier coup remporte un cadeau conséquent, généralement une voiture ou une somme d’argent pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Si cette situation se produisait, l’assurance « trou en un » le prendrait à sa charge. Une telle assurance à un coût de l’ordre de 6% du montant assuré, soit pour 20 000 euros, par exemple, une cotisation de 1 200 euros.

4 - L’assurance contre le kidnapping

Il n'y a pas que les personnes riches et célèbres à recourir à ce type d'assurance, notamment aux Etats-Unis et au Mexique. La protection contre le kidnapping est aussi utilisée par les entreprises qui travaillent dans des zones sensibles. Ces solutions « apportent deux types de réponses face aux actes de prise d'otage, séquestration, détention arbitraire, extorsions en tout genre, chantage, menaces... Une réponse opérationnelle : mise à disposition de consultants chevronnés et une réponse financière : remboursement de frais avec une acception très large », explique, dans une tribune sur LinkedIn, Jean-Baptiste Ory, directeur des risques politiques chez Aon France. Par exemple, Henner avec son produit XN (destiné aux diplomates, aux personnes en mission à l'étranger, aux dirigeants des grandes entreprises et aux salariés expatriés) prévoit le remboursement de la rançon versée à la suite d’un enlèvement ou d’une extorsion et une garantie (jusqu'à 10 millions de dollars) contre la perte de la rançon en cours de transport.

5 - L’assurance des nouveaux animaux de compagnie (NAC)

Si les mutuelles santé pour les chiens et les chats connaissent un essor depuis plusieurs années, il est également possible de s’assurer pour des animaux plus originaux. Lapins, cochons d’Inde, serpents, araignées, tortues… les nouveaux animaux de compagnie (appelés « NAC ») ont désormais la possibilité d’être assuré pour couvrir un certain nombre de frais de santé. Les prix de ces mutuelles dépendent du type d’animal assuré, de sa race et de son âge. En règle générale, le prix d’une mutuelle pour les nouveaux animaux de compagnie est compris entre 10 et 40 euros par mois.

Lire aussi : Faut-il prendre une assurance spécifique pour un drone ?

Partager cet article :
Emilie BOUET

© cbanque.com / EB / Juillet 2019