Les 6,5 millions d'abonnés à la Freebox risquent ne plus pouvoir accéder à BFM-TV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story. Altice réclamerait entre 5 et 6 millions d’euros à Free pour accéder à ses 4 chaînes. Le groupe de Xavier Niel refuse de payer.

Le torchon brûle entre les milliardaires Xavier Niel et Patrick Drahi. Ils sont en guerre ouverte pour la diffusion des 4 chaînes du groupe Altice (BFM-TV et Business, RMC Découverte et Story) via la Freebox. En l’absence d'accord financier, la maison-mère de SFR a décidé vendredi de couper le signal dès 7H00 du matin. En vain. Iliad a réussi à le rétablir dans la foulée. Altice voit rouge et accuse le trublion des télécoms de piratage.

Les deux groupes sont incapables pour l’instant de trouver une porte de sortie alors que le contrat de diffusion qui les lie a pris fin le 20 mars. Altice réclamerait entre 5 et 6 millions d’euros à Iliad pour accéder à ses chaînes, une somme que SFR et Bouygues auraient accepté de payer lors du renouvellement de leur deal il y a plus d’un an.

Pour Free, pas question de sortir le chéquier pour des chaînes diffusées gratuitement sur la TNT. Le bras de fer pourrait durer, même si chacun de ces acteurs joue gros. Pour espérer rafler de nouveaux abonnés, Free se doit théoriquement d'offrir la même offre que ses concurrents. De son côté, Altice n’a pas vraiment intérêt à se priver des 6,5 millions d’abonnés à la Freebox après avoir fait de gros investissements comme les 35 millions d’euros déboursés l'an dernier pour regrouper les 4 chaînes sur l’Altice Campus.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Après Iliad, Altice va devoir batailler avec un autre poids lourd : Orange. La convention historique entre les deux parties se termine cet été.