psa
Plan du site Rechercher

Crowdlending : Happy Capital rachète Prêtgo, en cession d'activité

Une foule formant le signe "euro"
© tai111 - Fotolia.com

Lancée en mars 2015, la plateforme de prêts participatifs aux PME Prêtgo a arrêté son activité le 16 avril 2018. Happy Capital, plateforme de crowdequity, vient d’annoncer qu’elle a repris la gestion des prêts en cours.

PrêtGo fait partie de la toute première génération d’intermédiaires en financement participatif (IFP), statut créé en octobre 2014 avec le cadre réglementaire du crowdfunding en France. La plateforme a ainsi été immatriculée IFP dès la mi-octobre 2014, aux côtés de Lendopolis, Credit.fr mais aussi Givemedolz, dont l’activité a cessé dès 2016, et PrêtPME, désormais en sommeil.

« PrêtGo a lancé son activité assez tôt », raconte Philippe Gaborieau, fondateur de Happy Capital et repreneur de l’activité. « Cette plateforme s’est énormément concentrée sur l’acquisition de projets professionnels, avec partenariat avec l’Ordre des experts comptables notamment. Elle s’est moins investie sur l’acquisition de particuliers prêteurs. Au bout d’un moment, la société a eu du mal à trouver son équilibre. » Raison pour laquelle Prêtgo a cessé son activité voici un peu plus d’un mois. Il fallait ensuite trouver une société reprenant la gestion extinctive des prêts en cours.

Happy Capital va créer une plateforme de crowdlending

Happy Capital, qui exerce pourtant dans l’investissement participatif en fonds propres (crowdequity), s’est positionné : « Jusqu’à présent, nous étions effectivement plus sur le crowdequity, en actions et obligations », explique Philippe Gaborieau. « Récemment, nous avons lancé une opération en minibons. Et nous disposons d’un agrément IFP depuis près de 3 ans, avec toujours l’idée à terme de créer une plateforme de prêt. Nous avons commencé notre diversification, notamment avec la plateforme dédiée à l’immobilier My Capital Immo. On la poursuit. »

La reprise des crédits initialement gérés par Prêtgo vise donc à mettre la main sur le savoir-faire de cette plateforme en matière de crowdlending et, surtout, sur une communauté de prêteurs en vue du lancement de cette nouvelle plateforme. A ce jour, Prêtgo ne dispose que de trois crédits en cours de remboursement, pour 100 prêteurs particuliers. Mais Philippe Gaborieau souligne que Prêtgo dispose d’une base de mille prêteurs à travers les précédentes opérations.

D’autres rachats à venir

Happy Capital vise d’ores et déjà d’autres acquisitions dans le secteur du crowdlending. Une opération de rachat, d’un acteur plus conséquent que Prêtgo, est en cours. Et Philippe Gaborieau s’intéresse aux IFP à l’activité restreinte sur une zone géographique, par exemple : « On va voir si on peut faire d’autres acquisitions dans ces petits acteurs. » Happy Capital mène donc de consorts une stratégie de diversification et une stratégie de croissance externe.

Plus d’infos sur l’investissement en crowdlending

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2018

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox