Nouvelle levée de fonds, nouvelle cible : Marie Quantier, un des pionniers du marché des « robo-advisors », tente de prendre un nouveau départ en s’adressant plus clairement à une clientèle haut de gamme.

Apporter, grâce au web et à l’intelligence artificielle, le conseil en investissement haut de gamme à un large public : c’était la promesse de la vague des « robo-advisors », qui s’est formée en 2014-2015. Trois ans plus tard, les Yomoni, WeSave et autres Advize ont fait leur bonhomme de chemin. Un autre acteur reste plus discret : Marie Quantier.

Lancée en janvier 2015, la plateforme a, dès l’origine, fait valoir sa différence, en mettant l’accent sur la gestion conseillée, à mi-chemin entre la gestion libre et la gestion sous mandat. Un type d’offre autrefois apprécié des clients les plus exigeants des banques privées mais qui a « énormément diminué du fait des coûts engendrés par les avancées de la régulation », explique Marie Quantier dans un communiqué. D’où l’ambition d’inventer « une solution technologique » afin de « faire revivre ce service financier haut de gamme, respectueux de l’intelligence des clients et de leur envie de comprendre ».

Une levée de fonds d’un million d’euros

Trois ans plus tard, Marie Quantier a-t-elle trouvé un public réceptif à ses arguments ? Elle semble en tout cas chercher un second souffle. Dans un communiqué, la fintech annonce ainsi avoir levé un million d’euros supplémentaire « auprès d’investisseurs individuels experts de la banque privée », au travers de la plateforme d’investissement OneRagtime. Elle dévoile également une application mobile, la première du genre selon elle, qui permet de « gérer de manière professionnelle facilement par soi- même, directement sur mobile », explique le communiqué. Elle reprend pour cela les principes de la version web : les suggestions automatiques en fonction du profil de risque du client, la possibilité pour celui-ci de personnaliser ses investissements en étant informé de manière transparente sur les risques pris, l’exécution d’ordres en 2 clics…

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 10 contrats comparés

Dans le même temps, Marie Quantier affine sa promesse, en s’adressant plus clairement à ce qui semble constituer aujourd’hui l’essentiel de son fonds de commerce : la clientèle haut de gamme. « En effet, les clients investissent en moyenne plus de 60 000 euros sur la plateforme MQ depuis 1 an, bien au delà de tous les comparables du secteur. Cette somme correspond en moyenne à 15% de leurs avoirs sur les marchés financiers », détaille son communiqué.