psa
Plan du site Rechercher

Placements atypiques : des sites de vin dans la liste noire de l'AMF

Verres de vin
© Chlorophylle - Fotolia.com

La liste noire des acteurs non autorisés à proposer des investissements en France s’élargit : aux côtés des (très) nombreux sites de Forex, options binaires ou de diamants s’ajoutent des sites proposant d’investir dans le vin, les « terres rares » ou le vinaigre balsamique.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Sapin 2, fin 2016, « les sociétés qui proposent sur le territoire français d’acquérir des droits sur des biens en mettant en avant la possibilité d’un rendement ou son équivalent économique sont soumises au régime de l’intermédiation en biens divers », rappelle l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué. « A ce titre, leur offre doit disposer d’un numéro d’enregistrement délivré par l’AMF. »

La première liste noire « biens divers », publiée en juillet dernier par l’autorité, contenait exclusivement des « acteurs proposant des diamants d’investissement ». Ce vendredi, l’AMF complète cette liste « biens divers » avec six acteurs non autorisés (1) : quatre d’entre eux sont des intermédiaires proposant d’investir dans le vin, un dans les « terres rares » et un dans le vinaigre balsamique. Autrement dit, des « placements atypiques », cette famille d’investissements pour laquelle l’AMF conseille aux particuliers de « redoubler de vigilance ». « Bien qu’alertées par l’AMF des nouvelles obligations qui s’imposent à elles, ces sociétés continuent à communiquer et/ou démarcher le public en France sans que leur offre ne soit enregistrée auprès de l’AMF », précise l'institution.

Pour rappel, voici deux des principales règles que l’AMF rappelle régulièrement aux particuliers, valables pour tout investissement : « n’investissez que dans ce que vous comprenez », et « il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé ».

(1) lacavepatrimoniale.com, cavacave.com, balsamicopremium.com, acciplus.fr, investirdans-le-vin.com et invest-wine.fr

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2017

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires
Publié le 7 décembre 2017 à 09h42 - #1Compte anonyme

Bonjour,
amateur et investisseur dans le vin, je m'interroge sur le fondement de l'avertissement ? Est-ce le risque de l'investissement qui est à prendre en considération, ou bien faut-il considérer que ces sociétés elles-mêmes présentent un risque quant à leur activité avec pour conséquence par exemple de ne pas avoir les biens (bouteilles en l’occurrence) au moment où on les demande ? Ou bien la nature du risque est-elle liée à un enregistrement et à l'autorisation d'exercer une activité sur le territoire français ?
Bien à vous,
H.P.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non0