Sur Europe 1, Pierre Gattaz, président du syndicat patronal Medef, a estimé que « Macron [n'allait] pas assez loin sur la baisse des dépenses publiques ».

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

« Macron ne va pas assez loin sur la baisse des dépenses publiques. Fillon parle de 100 milliards de baisse, Macron parle de 60 milliards de baisse, et donc c'est moins de baisse de fiscalité à la clé. », a déclaré le patron des patrons.

« Un point très important, c'est la baisse du coût du travail. Le coût du travail en France est encore très élevé, il est encore de l'ordre de 35 milliards de trop par rapport au coût du travail allemand. Il ne baisse pas suffisamment le coût du travail pour ce qui concerne Macron et il ne baisse pas surtout le spectre des salaires. »