A quoi sert votre épargne ? Cette question, les Français sont nombreux à se la poser. Si on leur laissait pleinement le choix, 3 épargnants sondés par Opinionway sur 4 répondent qu’ils souhaiteraient la voir allouée à des projets locaux et régionaux.

« Vous personnellement, souhaiteriez-vous choisir les projets qui sont financés par votre épargne ? », a demandé l’institut Opinionway à un panel d'internautes (1) à la demande de Robin’finance, une fintech de l’épargne qui « garantit un large choix de partenaires ». Réponse, sans surprise : 75% des sondés répondent « oui ».

Le sondeur a ensuite cherché à en savoir plus sur les désidératas des Français souhaitant avoir la main sur leur épargne. Il leur a soumis une dizaine d’orientations possibles, avec la possibilité d’en sélectionner plusieurs. Trois types d’investissements se détachent assez nettement. En premier lieu, les épargnants souhaitent que leur épargne permette de financer « des projets locaux ou régionaux » (74%), devant « l’innovation en France » (69%) et le « développement de projets d’intérêt général » tels que des lignes de transport (65%).

Eviter la « spéculation financière »

Derrière, la « construction de logement » (59%), « les retraites des Français » (52%), les « prêts aux entreprises » (52%) et « prêts aux particuliers » (49%) rassemblent une courte majorité, ou s’en approchent. En revanche, les sondés se montrent assez fortement opposés à l’idée que leur épargne serve à financer la « dette de la France » (16%), « l’activité des banques » (11%) ou la « spéculation financière » (8%).

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Le fléchage de l’épargne des produits les plus répandus en France apparaît ainsi partiellement en décalage avec la volonté des sondés. Si les fonds en euros de l’assurance-vie sont investis massivement en dettes d’entreprises ou dettes d’Etat, ce qui correspond peu à la volonté affichée des Français, une large part des dépôts réalisés sur les Livrets A ou LDD soutient le logement social, et une autre partie, plus minoritaire, le financement des PME ou travaux d’économie d’énergie.

Lire aussi : Livret A, LDD, LEP : où va votre argent ?

(1) Sondage réalisé les 15 et 16 février 2017 par internet auprès d’un échantillon représentatif de 1.038 Français majeurs.