Le coût de l’investissement locatif a légèrement augmenté depuis 2010, selon une enquête du Crédit Foncier. De 151.000 euros à 164.000 euros au premier semestre 2016, dont 98% financés à crédit.

Si le coût médian évolue peu, l’échelle des montants d’investissement locatif est extrêmement variée selon cette étude du Crédit Foncier (1). L’acquisition allant de 100.000 à 200.000 euros reste le cas « standard », puisqu’il représente 47% des dossiers étudiés au premier semestre 2016. Une proportion stable, mais tout de même assez nettement inférieure à la part occupée en 2010 (58%).

Les investissements locatifs de plus gros montant, supérieurs à 200.000 euros, sont eux de plus en plus courants : ils représentent 31% de la production passant par le Crédit Foncier, contre 22% en 2010 ou 28% en 2015. Les opérations de moins de 100.000 euros représentent elles 22% des investissements locatifs en 2016.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Un crédit sur moins de 20 ans

Sur les 164.000 euros d’investissement médian, 98% du montant est financé par un prêt immobilier, soit 160.000 euros, contre 94% en 2010. « Au 1er semestre 2016, les dossiers sans apport financés par le Crédit Foncier représentent 64% de l’ensemble des dossiers, contre 58% en 2010 », précise par ailleurs l’établissement spécialisé. La durée moyenne des prêts est de 19 ans et 10 mois en 2016, contre 20 ans et 5 mois en 2014.

(1) Enquête réalisée auprès de 5.978 clients du Crédit Foncier, entre le 11 et le 31 juillet 2016.