psa
Plan du site Rechercher

Financement participatif : Lendix intègre CNP et Matmut à son capital

Accueil de Lendix
Lendix - DR

Les assureurs Matmut et CNP Assurances ainsi que la société de gestion Zencap AM ont participé à une levée de fonds réalisée par Lendix. Cette opération doit permettre au site de crowdlending de se développer en Europe, et de soutenir sa croissance en France.

Lendix occupe le devant de la scène, sur le marché du prêt participatif, en cette seconde quinzaine d’avril. Un peu plus d’un an après le lancement effectif de son activité, en mars 2015, le site de prêt aux entreprises accélère clairement son développement. La plateforme, qui a rapidement contesté le leadership du crowdlending à Unilend, a ainsi annoncé l’acquisition d’une autre plateforme de crowdlending, Finsquare, la semaine passée.

Lire à ce propos : Lendix rachète Finsquare

Ce mardi, la plateforme annonce un nouveau tour de table, à hauteur de 12 millions d’euros. Des actionnaires existants, comme Partech Ventures, Decaux Frères Investissements ou Banque Wormser Frères participent à cette levée de fonds. S'y ajoutent des « institutionnels de premier plan », pour reprendre les termes du communiqué : CNP Assurances, la Matmut et Zencap AM, société de gestion du groupe OFI AM. « Ce financement en capital est par ailleurs accompagné d’un engagement significatif - plus de 20 millions d’euros - des actionnaires à devenir également prêteurs sur Lendix. » Une tradition sur cette plateforme. Lendix ne détaille en revanche pas la répartition de son actionnariat.

« Un leader en Europe continentale »

Cette montée en capital doit permettre « de créer un leader en Europe continentale », lance Patrick de Nonneville, directeur général de Lendix, dans le communiqué : « Nous venons de créer nos deux premières filiales en Espagne et en Italie. » Sur ces marchés et en France, Lendix vise un volume de 50 millions d'euros de prêts effectués sur les douze prochains mois.

A ce jour, Lendix revendique « 10.000 prêteurs particuliers » et « 40% de parts de marché » sur le crowdlending en France. Cette plateforme présente toutefois la particularité de compléter ses collectes grâce à un fonds d’investissement. Selon les statistiques disponibles sur le site, les « family offices » et investisseurs institutionnels représentent deux tiers des investisseurs, et les particuliers un tiers, en termes de montant investi. Dans son communiqué, Lendix annonce aussi le lancement, le mois prochain, d’un « nouveau fonds dédié aux investisseurs institutionnels ». La société va par ailleurs recruter 20 salariés, afin de compléter l’effectif actuel de 30 personnes.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2016

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox