Plan du site Rechercher

PEL et Livret A font presque jeu égal

Une tirelire sur un Livret A
© Unclesam - Fotolia.com

Le basculement se rapproche : il y aura très prochainement autant d’argent sur les Plans épargne logement que sur les Livrets A. L’encours du premier grossit quand celui du second recule, pour s'approcher tous les deux des 250 milliards d’euros.

Baisser le taux des nouveaux PEL freine-t-il sa collecte globale ? Non. Depuis le 1er février dernier, ouvrir un Plan épargne logement ne rapporte plus que 1,50%. Ceux qui en ont ouvert un lors des douze mois précédant cette baisse profitent d’un taux garanti de 2%, et ceux qui disposent d'un PEL ouverts lors des années antérieures, 2,50%. Malgré les baisses de taux successives, toutes générations de plans confondues, le PEL a enregistré une collecte nette de 1,9 milliard d’euros en février 2016 selon les dernières statistiques de la Banque de France. Ce qui n'est pas illogique : de nombreux épargnants profitent d’une rémunération de 2%, 2,50%, voire plus.

Lire à propos des taux selon l'année d'ouverture : Qui a intérêt à rouvrir un PEL, ou à conserver son plan actuel ?

En février 2015, soit juste après la précédente baisse de taux, la collecte avait atteint 2,2 milliards d'euros. En 2016, le PEL repart donc sur des bases similaires, quoique légèrement inférieures. Or l’année 2015 s’est révélée extrêmement fructueuse pour le PEL. Le record d'encours global, qui datait de décembre 2005, 225 milliards d’euros, a été égalé en mai 2015 et il est depuis battu chaque mois. A la fin février 2016, l'encours atteint déjà les 245,4 milliards d’euros.

Une « rencontre » à 250 milliards d’euros

Avec une collecte nette mensuelle dépassant régulièrement le milliard d’euros, le cap des 250 milliards s’approche à (très) grand pas. Il pourrait être dépassé avant la fin de l'été. Or ce seuil correspond à celui que le Livret A s’apprête à franchir, en sens inverse.

Si l’on se base là aussi sur les statistiques Banque de France, l’encours du Livret A et du Livret Bleu du Crédit Mutuel est descendu à 251,7 milliards d'euros à la fin février. Concernant ce produit emblématique, ce sont toutefois les données publiées par la Caisse des dépôts qui font office de référence : cette institution estime l’encours du Livret A (Livret Bleu compris) à 254,6 milliards d'euros à fin février. En deux mois, début 2016, le Livret A a donc « perdu » 1,3 milliard d’euros. Autrement dit : quelque soit la statistique prise en compte, l’encours du PEL va dépasser celui du Livret A. Ce n’est qu’une question de mois.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2016

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox