Le budget des Français consacré aux dépenses énergétiques aurait baissé de 27 euros entre 2015 et 2016, selon un récent sondage (1), passant en moyenne de 192 à 165 euros par mois.

Ce chiffre, basé sur les estimations fournis pour les sondés, serait en partie le résultat d’un « comportement plus responsable ». Plus de 90% des Français auraient ainsi adopté au quotidien certaines bonnes pratiques : faire tourner les appareils ménagers lorsqu’ils sont pleins, préférer les douches aux bains, réduire la température dans leur logement, etc.

Autre facteur d’explication de la baisse : 22% d’entre eux (+ 6 points en 3 ans) déclarent mettre en concurrence les différents fournisseurs d’énergie pour réduire les coûts. Ils sont également 16% à utiliser des outils (application mobile, box fournisseur) leur permettant de surveiller leur consommation.

Le financement, le principal obstacle

Les Français en sont toutefois conscients : la meilleure façon de réduire la facture est d’améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Un Français sur six envisage ainsi d’isoler prochainement les toits, les murs ou les combles de son logement, ou de poser du double vitrage. Ils sont un peu moins nombreux (12%) à envisager de changer de chaudière, au profit d’une énergie renouvelable.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Le principal obstacle reste le financement. Parmi ceux qui ont déjà franchi le pas, deux Français sur trois n’ont touché aucune aide gouvernementale. Et 20% seulement ont eu recours à un prêt, la grande majorité réglant la facture au comptant.

(1) Le Sofinscope – Baromètre Opinion Way pour Sofinco, réalisé en février 2016 auprès d’échantillons représentatifs de la population française.