psa
Plan du site Rechercher

Generali : le fonds Eurossima sera préservé

Logo de Generali

Depuis le début 2016, les contrats d’assurance-vie web de Generali ne sont plus gérés par la filiale créée en 2008 spécifiquement pour internet, E-cie Vie, mais directement par Generali Vie. Pourquoi l’ex-filiale internet a disparu ? Quelles conséquences pour les détenteurs d’assurances-vie en ligne ? Les explications de Generali.

Mardi 22 décembre dernier, une autorisation de transfert de portefeuille « par voie de fusion-absorption » paraît au Journal officiel. Elle concerne E-cie Vie, alors filiale de Generlai France dédiée à l’assurance-vie en ligne, qui gère les contrats d’assurance-vie commercialisés par ING Direct, Boursorma, Monabanq ou encore par plus d’une dizaine de courtiers web. L’ensemble du portefeuille d’E-cie Vie a depuis été absorbé par Generali Vie, la filiale qui gérait tous les autres contrats d’assurance-vie du groupe en France.

Lire à ce propos : Les fonds Eurossima et Netissima de Generali changent de main

Fin décembre, Generali ne souhaitait pas commenter cette évolution. Le transfert étant désormais effectif, Sonia Fendler, membre du comité exécutif de Generali France en charge de la clientèle patrimoniale, a expliqué que cette fusion-absorption est avant tout due à une évolution réglementaire : « Depuis le 1er janvier 2016, toutes les compagnies d’assurance doivent se conformer aux exigences de Solvabilité II », les nouvelles règles européennes visant à garantir la solvabilité des compagnies d’assurance.

Les fonds euros « ne fusionnent pas »

Depuis l’entrée en vigueur de ces nouvelles normes, qui s’accompagnent notamment d’exigences accrues pour les assureurs en termes de fonds propres, « gérer des compagnies d’assurance-vie séparément, ce n’est plus intéressant d’un point de vue financier », plaide Sonia Fendler.

Tous les fonds en euros du groupe étant désormais gérés par Generali Vie, la politique de gestion séparée des fonds euros web (Eurossima, Netissima et Euro Exclusif) est-elle remise en cause ? « Ils ne fusionnent pas avec l’actif général de Generali Vie ! », assure Sonia Fendler.

« E-cie Vie n’était qu’une coquille »

La responsable clientèle patrimoniale de Generali France précise par ailleurs que « si E-cie Vie n’existe plus, nous conservons tout de même la marque ». Ainsi, demande a été faite aux distributeurs de « continuer à mettre en avant cette marque, et non Generali Vie », même si le nom de l’assureur (Generali Vie) figure logiquement dans les conditions générales. Objectif : « éviter toute confusion pour les clients » des réseaux internet et physiques.

Comme pour la gestion des fonds en euros, Sonia Fendler balaie toute incidence pour les titulaires d’assurance-vie en ligne suite à la disparition de cette filiale : « Concrètement, cela implique très peu de changements. E-cie Vie n’était qu’une coquille : les équipes étaient déjà communes avec Generali Vie. »

Lire aussi l’interview de Sonia Fendler : Assurance-vie en ligne : Generali ne veut pas vendre qu'un taux

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2016

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox