Selon le volet français d’une étude européenne sur les comportements de paiement, une majorité de Français a parfois des problèmes d’argent. Plus d’un tiers d’entre eux a dû récemment emprunter pour régler des factures.

Seuls 41% des 18-24 ans, 33% des 25-34 ans, 25% des 35-49 ans et 19% des plus de 50 ans considèrent que leur situation économique en général est bonne ou très bonne. Les Français attribuent plus particulièrement leurs difficultés financières à certains postes de dépenses : les impôts et taxes en premier lieu, devant l’énergie et le carburant, et les dépenses alimentaires.

Ainsi, au cours des 12 derniers mois, plus d’un tiers des sondés a été contraint de payer au moins une facture hors délais, le plus souvent par manque d’argent. 19% des 16-24 ans et 22% des 25-34 ans ont même dû, au cours des 6 derniers mois, emprunter pour régler une échéance, le plus souvent à leur famille (40%) ou à leur banque (38%). Mais certains se sont également orientés vers les crédits en ligne (19%), leurs amis (12%), voire un prêteur sur gages (3%) ou un usurier (1%)…

Certaines créances sont moins souvent payées dans les délais que d’autres : c’est le cas des amendes (payées en temps et en heure dans seulement 79% des cas), des frais de scolarité (81%) et des frais de garde d’enfants (76%). A l’inverse, plus de 9 fois sur 10, les consommateurs respectent les délais pour leurs abonnements internet, téléphone et télévision.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Malgré leurs fins de mois difficiles, les Français continuent majoritairement d’épargner, 200 euros en moyenne par mois. C’est le cas de 53% des 18-24 ans, 54% des 25-34 ans et de 52% des 35-49 ans. Seuls les plus de 50 ans sont une majorité (56%) à ne pas (ou plus) mettre d’argent de côté. La première motivation des épargnants est de pouvoir parer aux dépenses imprévues, de pouvoir voyager ou de pouvoir consommer. La préparation de la retraite est également une réelle préoccupation, en particulier pour les 35-49 ans.

(1) L’étude « European Consumer Payment Report », édition 2015, a été conduite par Intrum Justifia, une société spécialisée dans le recouvrement de factures, auprès de 22.000 consommateurs dans 21 pays européens.