Près de 2 millions de salariés ont déjà effectué des versements sur le Perco disponible dans leur entreprise. En six mois, le nombre de bénéficiaires d’un Perco a ainsi augmenté de 11%. Ce produit mis en place en 2004 représente par ailleurs « près de deux tiers de la collecte nette de l’épargne salariale » au premier semestre selon l’Association française des société de gestion.

Dans son communiqué semestriel, l’AFG appuie fortement sur le dynamisme du Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco). Car si ce produit progresse de façon régulière, ce n’est plus le cas des autres plans d’épargne salariale. Ainsi l’AFG affirme que le « nombre de comptes de porteurs d’épargne salariale (11 millions) reste stable » à la fin juin 2015. Une statistique similaire à celle communiquée pour décembre 2013 et 2014, mais inférieure à celle avancée de 2010 à 2012 (12 millions).

Lire à ce propos : Le nombre de bénéficiaires d’épargne salariale diminue depuis 3 ans

Si le nombre de plans et de salariés porteurs ne progresse plus, les encours en gestion continuent de battre des records grâce à un « bon niveau » de versements et « à la bonne performance des marchés d’actions » au premier semestre 2015. Les actifs gérés sur les Plans d’épargne entreprise (PEE) et Perco atteignent ainsi 119,8 milliards d’euros au 30 juin, soit 9% de mieux qu’au 31 décembre.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Si le solde de souscriptions nettes de l’ensemble des dispositifs grimpe à 1,5 milliard d’euros au premier semestre, le Perco y est ainsi pour beaucoup avec une collecte nette dépassant 0,9 milliard d’euros. L’encours moyen du Perco par bénéficiaire est désormais de 5.968 euros, contre 5.780 euros fin 2014 et 5.187 euros fin 2011.