psa
Evolution Vie

L'épargne salariale progresse, portée par les fonds solidaires, l'ISR et le Perco

  • Par
Homme pointant un diagramme
© Photo K - Fotolia.com

En 2013, les dispositifs d’épargne salariale avaient enregistré plus de rachats que de versements. La collecte est de retour dans le vert sur les six premiers mois de l’année 2014. Le bon niveau des souscriptions cumulé à un « effet de marché favorable » permettent à l’épargne salariale d’enregistrer un nouveau record.

Les actifs gérés en épargne salariale atteignent ainsi 110,8 milliards d’euros au 30 juin 2014 selon un communiqué de l’Association française de la gestion financière (AFG). Grâce à la bonne santé des marchés, et donc malgré la décollecte de 2013, la valeur de ces actifs affiche une hausse constante depuis le début de l’année 2012. Le cap des 100 milliards d’euros avait été atteint pour la première fois de l’histoire de l’épargne salariale au cours du second semestre 2013.

11 millions de comptes

Mais si l’encours continue de s’envoler, le nombre de comptes de porteurs d’épargne salariale reste stable à 11 millions. Les six premiers mois de l’année 2014 permettent par ailleurs de pointer les produits en vogue dans le giron de l’épargne salariale. Les fonds d’actionnariat salarié, qui représentent 40% de l’ensemble des actifs (45 milliards d’euros), progressent de 22% sur un an. L’autre grande famille (66 milliards, 60% de l’encours), les fonds diversifiés, c’est-à-dire ceux investis « minoritairement en titres de l’entreprise où travaille le salarié » selon l’AFG, ne progresse que de 8% sur la même période.

Et à l’intérieur de ces grandes familles, deux types de produits se distinguent : les fonds ISR (investissement socialement responsable) et les FCPE (fonds communs de placement d’entreprise) solidaires progressent tous deux de 22% sur un an. L’encours des fonds ISR s’élève désormais à 18,8 milliards d’euros, celui des fonds solidaires à 3,9 milliards.

Le Perco, moteur de l’épargne salariale

Pour sa part, le Perco (Plan d’épargne pour la retraite collectif) continue de progresser rapidement. L’encours a augmenté de 26% sur un an au 30 juin pour s’établir à 9,7 milliards d’euros. Une croissance qui est due selon l’AFG à 85% aux souscriptions nettes, à 15% aux effets de marché.

Sur les six premiers mois de 2014, la collecte nette des Perco représente 50% de l’ensemble des souscriptions nettes de l’épargne salariale. Au total, 1,75 million de salariés, répartis dans 188.000 entreprises, possèdent actuellement un Perco.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2014