La Banque centrale européenne (BCE) a affirmé hier dans un communiqué avoir été victime d’une attaque informatique. Des adresses postales, courriels et numéros de téléphones ont été dérobés à partir du site internet public de l’institution financière.

Au total, près de 20.000 adresses de messagerie et autres coordonnées - telles que des adresses postales et des numéros de téléphone - « laissées par des personnes qui se sont inscrites à des manifestations organisées par la BCE ont ainsi été dérobées » précise le communiqué. « Aucune donnée sensible de marché n’a été affectée », assure l'institution basée à Francfort.

La BCE a pris connaissance de ce vol dans un courriel anonyme reçu en début de semaine et « demandant une compensation financière pour les données » révèle le communiqué. La police allemande a été informée du vol et une enquête a été ouverte.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

L’institution financière a commencé à prendre contact avec les victimes et « tous les mots de passe du système ont été modifiés à titre de précaution ».