En 2014, il fait bon investir à Nantes selon le palmarès annuel Explorimmo publié la semaine passée. Ce baromètre, qui croise aussi bien des données démographiques qu’économiques et immobilières, voit pour la première fois une autre ville sacrée que Bordeaux, qui rétrograde à la troisième place.

Depuis 3 ans, Explorimmo et Explorimmoneuf, sites d’annonces immobilières, publient au printemps un palmarès des villes où investir pendant l’année en cours. Cette étude ne se base pas que sur les évolutions des prix et des loyers. Elle prend aussi en compte la part des investisseurs locatifs présents sur le marché de l’immobilier neuf, l’évolution du nombre d’étudiants - qui a une influence sur les loyers -, l’évolution de l’emploi - qui a une incidence sur l’attractivité de la ville - ou encore l’évolution démographique. En croisant ainsi des données de l’Insee, des notaires, du ministère de l’Enseignement supérieur, de l’observatoire des loyers Clameur ou encore de la Fédération des promoteurs immobiliers, Explorimmo élabore un classement qui mesure à la fois « le dynamisme économique et l’attractivité immobilière d’une ville ».

Résultat, pour se distinguer dans ce palmarès, une ville doit avant tout briller par la diversité de ses atouts. Ainsi, Nantes n’est première pour aucun des critères d’Explorimmo, mais est toujours bien classée, notamment au niveau de la part des investisseurs privés dans l’immobilier neuf (plus de 60%, 3e) et au niveau de l’emploi. Bordeaux, au sommet de ce palmarès en 2012 et 2013, se distingue toujours par son dynamisme économique et démographique, mais la légère baisse des prix dans l’ancien plombe son classement.

Clermont-Ferrand, nouveau bon plan

Au niveau des prix, c’est Clermont-Ferrand qui se distingue grâce à une hausse de 4,7% du prix moyen au m2 dans l’ancien en 2013 et de 5,8% dans le neuf. Conséquence, malgré un faible dynamisme économique et un mauvais classement au niveau des loyers, la ville du Massif Central déboule dans le top 10 pour la première fois en 3 ans, à la 9e place. Elle était 23e du palmarès sur 30 villes analysées en 2012.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Parmi les autres entrées surprises dans le top 10 : Villeurbanne, 5e, portée par l’attractivité lyonnaise (4e), et Nîmes, 9e ex-aequo, l’une des rares villes où les prix moyens n’ont pas baissé pas dans l’ancien en 2013, avec Lyon, Montpellier, Strasbourg, Le Mans et, donc, Clermont-Ferrand.

S’il ne peut à lui seul guider un investissement, ce palmarès permet de rappeler que d’autres critères que le prix entrent en ligne de compte dans un achat immobilier : « Le prix, la surface, la qualité du bien, constituent des éléments déterminants, mais l'emplacement est le facteur essentiel », insiste Olivier Marin, rédacteur en chef d’Explorimmo. « Il faut s'informer sur le marché local et se rendre sur place. »

Les 10 premiers du classement

  1. Nantes (entrée dans le top 10)
  2. Toulouse (2e en 2013)
  3. Bordeaux (1er en 2013)
  4. Lyon (5e ex-aequo en 2013)
  5. Villeurbanne (entrée)
  6. Montpellier (10e en 2013)
  7. Paris (3e en 2013)
  8. Strasbourg (4e en 2013)
  9. Clermont-Ferrand (entrée)
  10. Nîmes (entrée)