Logement : une majorité de couples opte pour le partage des frais à 50-50

  • Par
Sondage SeLoger.com
SeLoger.com

A l’occasion de la Saint-Valentin, SeLoger.com publie un sondage qui montre que les couples appliquent la parité en matière de frais de logement. Une majorité d’entre eux divise par deux le montant du loyer ou le remboursement du prêt immobilier. Une situation idéale pour les trois quarts des couples !

55% des Français estiment qu’en théorie, une répartition des frais de logement proportionnelle aux revenus de chacun est idéal, selon un sondage Ipsos pour SeLoger (1). Mais dans la réalité, les pratiques sont différentes. Une majorité de couples (53%) divise par deux les charges communes telles que le loyer, le remboursement du prêt immobilier ou bien encore la taxe d’habitation.

« [Cette] répartition paritaire […] répond souvent à un souhait de faciliter la gestion du budget. C’est peut-être aussi dans certains cas, un moyen de réaffirmer la parité au sein de leur couple » conclut Karine Reffet, la porte–parole du groupe Seloger.com.

Les Franciliens font figure d’exception

En région parisienne, la situation diffère. Le prix des loyers étant plus élevé qu’en province, la majorité des Parisiens applique le partage proportionnel aux revenus de chacun : « chacun participe autant qu’il peut ! » résume SeLoger.

Dans tous les cas, qu'ils aient opté pour l'une ou l'autre solution, qu'ils soient parisiens ou provinciaux, la question de la répartition n'est pas une sujet de discorde entre amoureux : 73% des couples interrogés déclarent en effet être satisfait de leur répartition des frais de logement.

(1) Sondage réalisé par Ipsos pour Seloger du 31 janvier au 1er février 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 1.005 personnes.

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL / Février 2014