Plan du site Rechercher

Immobilier : tous les professionnels annoncent une baisse des prix pour 2014

  • Par
Clés et plan de maison
© johnnychaos - Fotolia.com

L’année 2014 est à peine entamée que les professionnels de l’immobilier parient déjà sur les prix et les volumes de vente que nous réserve cette année à venir. De Century 21 à la Fnaim en passant par Guy Hoquet, tous les acteurs du marché s’attendent, notamment, à une baisse des prix. Tour d’horizon.

L’année 2014 sera-t-elle un bon cru pour le marché de l’immobilier français ? En ce début d’année, les professionnels du secteur se penchent sur la question et une large majorité d'entre eux ont publié leurs pronostics pour 2014. Tous s’accordent pour dire que les prix des biens à vendre devraient baisser, jusqu’à 15% pour certains.

Pour Century 21, la baisse des prix sera la même en 2014 qu’en 2013 (-1,8%) si les taux immobiliers se maintiennent : « Si les taux remontent, les enveloppes de financement se dégraderont, le montant de l'apport sera en hausse, donc il y aura moins d'acheteurs, et des acheteurs moins solvables, ce qui fera baisser les prix » , juge Laurent Vimont, président de Century 21. « L'année 2014 dépendra de la vitesse ou de la brutalité avec laquelle les taux vont remonter. »

Mêmes estimations pour les réseaux d'agences immobilières Guy Hoquet et Laforêt ainsi que pour le groupe d'analyse économique Xerfi : ils ne prévoient pas de baisse des prix supérieur à 2%. Pour Elix Rizkallah, président du réseau Laforêt, « le réajustement des prix se poursuivra même si la tension demeure sur certains marchés locaux et sur certains biens ». Le Crédit Foncier partage l'idée d'une baisse des prix disparate : en 2014, elle avoisinera les 5% sur les prix finaux, pour les transactions de biens de qualité. Cependant, pour les logements qui présentent des défauts, les prix afficheront une décote de 10 à 15%.

Lire aussi : Immobilier : la baisse des prix dans l’ancien a avoisiné les 2% en 2013

Pas de consensus sur le nombre de transactions

En revanche, les professionnels du secteur ne tiennent pas tous le même discours sur le volume des ventes à venir. Laforêt est le plus optimiste en misant sur une reprise de l’activité. Pour ce réseau, les conditions de marché sont favorables pour 2014 : « les projets d’achats sont au rendez-vous, les prix poursuivent leur réajustement, les taux d’intérêts sont attractifs… (…) Dans cette hypothèse, les transactions retrouveraient de la croissance en 2014 », estime Elix Rizkallah.

Les perspectives ne sont pas si roses pour le Crédit Foncier, la Fnaim et Guy Hoquet qui tablent plutôt sur un recul des ventes. Pour le réseau Guy Hoquet, le nombre de ventes risque de baisser de 0% à 3%. De son côté, la fédération nationale de l’immobilier a estimé que 668.000 transactions ont été conclues en France l’année dernière, elle espère en compter au minimum 650.000 cette année.

Lire aussi : Crédit immobilier : les courtiers annoncent un statu quo des taux en janvier 2014

Partager cet article :
Sabrina LEVACHER

© cbanque.com / SL / Janvier 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox