Des e-mails frauduleux proposant le remboursement d’un crédit d’impôt ont récemment été envoyés à des particuliers, selon plusieurs médias. La direction générale des finances publiques (DGFiP) recommande « la plus grande prudence » aux contribuables.

Chaque année, la période de règlement des impôts est synonyme de « phishing ». La technique du « hameçonnage », en français, consiste à usurper l’identité d’institutions, d’organismes bancaires, ou, dans le cas présent, de l’administration fiscale. Objectif des fraudeurs : obtenir des internautes qu’ils livrent leurs données personnelles.

Depuis hier, plusieurs médias, parmi lesquels Europe 1 ou Ouest-France, font état de courriers électroniques malveillants. Les e-mails frauduleux s'inspirent de la présentation d’un courriel officiel en utilisant un logo et les mentions « direction générale des finances publiques » ou « ministère de l’Economie et des Finances ». Ils annoncent aux destinataires qu’ils sont admissibles à un remboursement de la part du service des impôts puis les invitent à se connecter sur une interface imitant le site impots.gouv.fr. Là, les internautes sont priés de renseigner leurs coordonnées bancaires.

Ne pas communiquer de coordonnées bancaires

Rien de nouveau dans ce type d’attaque. Chaque année, les sites internet et forums en ligne dédiés aux arnaques et « hoax » relayent des menaces de ce type. La page d'accueil du site impots.gouv.fr, l'original, alerte d’ailleurs ses lecteurs sur la circulation de courriers électroniques frauduleux.

Comment parer une telle arnaque ? « Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles », rappelle la DGFiP sur son site officiel, recommandant ainsi aux particuliers de « ne jamais communiquer par courrier électronique ou par téléphone de données personnelles ». Par ailleurs, certains indices doivent inciter les internautes à la prudence, comme la présence de fautes d’orthographe dans le courriel reçu.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Pour rappel, les avis d’impôt sur le revenu sont encore en cours de distribution. Certains ne seront envoyés selon la DGFiP qu’« au cours du mois de septembre », pour un paiement avant le 15 octobre, d’autres contribuables ayant eux été priés de s’acquitter de leur solde avant le 16 septembre.