Fumer coûtera plus cher à partir du 1er octobre prochain. L’arrêté du ministère du Budget a été publié ce matin au Journal officiel. L’augmentation sera supérieure à 6%, soit une hausse moyenne de 40 centimes par paquet de 20 cigarettes.

Les paquets de cigarettes les moins chers coûteront désormais 6,10 euros et jusqu'à 6,60 euros pour les plus chers. Le nouveau gouvernement poursuit ainsi la politique de santé publique de ses prédécesseurs. Comme en 2009, 2010 et 2011, la hausse est de 6% mais pour la première fois, elle se traduit par une augmentation moyenne de 40 centimes d’euros par paquet, contre 30 centimes auparavant.

Voici quelques exemples de prix homologués par l’arrêté du ministère du Budget :

  • Camel (paquet de 20) : le prix du paquet passe de 6,10 euros à 6,50 euros
  • Chesterfield (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Fortuna (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Gauloises blondes (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Lucky Strike (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Lucky Convertibles (paquet de 20) : de 5,90 à 6,30 euros
  • Marlboro (paquet de 20) : de 6,20 à 6,60 euros
  • Philip Morris (paquet de 20) : de 6,10 à 6,50 euros
  • Vogue (paquet de 20) : de 6,20 à 6,60 euros
  • Winfield (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Winston (paquet de 20) : de 5,70 à 6,10 euros
  • Drum (paquet de 40 grammes) : de 7,85 à 8,70 euros
  • Interval (paquet de 40 grammes) : de 7,85 à 8,70 euros

Cette revalorisation du prix du tabac intervient dans un contexte de baisse du volume des ventes d’environ 4%. Cependant, pour les associations anti-tabac, seule une hausse de 10% a un effet sur la consommation.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Les taxes et la TVA générées par le tabac ont rapporté 13,8 milliards d’euros à l’Etat en 2011.