Dans un communiqué publié sur son site internet, l'association UFC-Que Choisir pointe du doigt l'exorbitante flambée des prix du diesel. Malgré son avantage fiscal, ce carburant coûte désormais presque aussi cher que le super 95. Une tendance que l'association explique par la croissance phénoménale de la marge de raffinage réalisée par les compagnies pétrolières.

Selon l'association, sur un litre de diesel vendu, la marge de raffinage représente 15,7 centimes en mai 2008. Elle se portait à 6,4 centimes en janvier 2008, 6,0 centimes en 2007 et 2,5 centimes en 1998. Cette marge, qui mesure la rémunération du raffineur pour ses coûts et ses profits, a donc été multipliée par 2,4 en 4 mois et par plus de 6 en dix ans. A l'inverse, la marge de raffinage sur l'essence reste stable de 2 à 4 centimes au litre.

Pour l'UFC Que-Choisir, ce phénomène est indépendant de la montée du prix du baril et résulte de la tension qui existe sur le marché européen du raffinage du diesel. Les Français et les Européens consomment de plus en plus de diesel mais les compagnies pétrolières ne suivent pas et sous-investissent dans les capacités de raffinage du diesel. Résultat : l'offre n'est pas adaptée à la demande et les prix flambent.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

L'association de consommateurs estime que les compagnies pétrolières sont responsables de cette augmentation du prix du diesel et demande au gouvernement français, qu'à l'occasion de la présidence de l'Union européenne, la question d'une relance des investissements dans le raffinage européen soit posée.