La fédération bancaire française (FBF) lance un nouveau baromètre*, réalisé par l'Ifop, afin de mieux connaître les attentes des dirigeants des petites et moyennes entreprises à l'égard de leurs banques.

Selon l'IFOP, 68% des dirigeants de TPE/PME « n’ont jamais rencontré de refus pour financer un projet » et 90% des chefs d'entreprise n'ont pas « personnellement, avec leur banque principale, vécu concrètement de durcissement des conditions d'accès au crédit depuis le début de la crise financière ».

L'enquête démontre que la moitié des dirigeants d’entreprise estiment « qu’il ne sera ni plus facile ni plus difficile qu’avant » d’obtenir des financements. Elle révèle toutefois une certaine prudence au niveau des investissements.  26 % des dirigeants « ont ou envisagent pour les 12 prochains mois des projets d’investissement au sein de leur entreprise ».

Les TPE/PME recherchent dans leur banquier un véritable partenaire. 39 % des chefs d'entreprise souhaitent être aidés dans la gestion des délais de paiement, 37% attendent une aide sur le plan patrimonial et 36% dans les domaines juridiques et fiscaux.

L'enquête révèle que 53% des dirigeants choisissent leur banque en fonction de la proximité géographique, 49 % au regard de la qualité du relationnel et 35% en fonction de la capacité de leur banque à s’adapter à leurs besoins.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Les banques multiplient les initiatives pour développer le dialogue avec les TPE/PME et renforcer la transparence. Par exemple, depuis 2007, les banques publient des chiffres détaillés sur les encours de crédits qu’elles accordent aux PME.

La FBF lance également une nouvelle série de guides pratiques à destination des professionnels. Le premier, intitulé « le compte professionnel », vient d’être publié.

* Enquête réalisée par l’Ifop sur un échantillon de 1002 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises françaises (TPE et PME).
vrier 2008.