Contrecoup de la coupe du monde, soldes d’été tardifs : selon l’Insee, qui publie aujourd'hui les chiffres des achats de produits manufacturés par les ménages français au mois de juin, le recul était prévisible et attendu.

L’embellie du mois de mai aura donc été de courte durée. Dynamisée par les achats d’électronique grand public (et notamment de télévisions, coupe du monde de football oblige), la consommation des ménages avait progressé de 0,6%. En juin, elle en subit le contrecoup et retrouve sa tendance baissière, à -1,4% par rapport au mois précédent.

Dans le détail, les achats d’équipements du foyer reculent de 3,6%, ceux de textile et de cuir de 5%. Ce dernier chiffre s’explique, selon l’INSEE, par le calendrier des soldes d’été, qui n’ont débuté cette année que le 30 juin.

Les achats d’automobile, quant à eux, se sont stabilisés entre mai et juin, même si leur baisse, sur l’année 2010, reste sensible : -8,4 % au deuxième trimestre après -11,5% au premier. Enfin, la consommation des autres produits manufacturés est quasi-stable, à +0,2% de mai à juin.

Crédit auto : trouvez le meilleur prêt pour votre voiture !

Sur l’ensemble du deuxième trimestre 2010, les achats des ménages ont reculé de 0,9%, après, déjà, une baisse de 1,9% au premier. C’est donc une confirmation : la consommation, principal moteur de la relance, est aujourd’hui grippée. Toutefois, l’Insee table sur une légère reprise au cours du second semestre, seule condition pour que la prévision de croissance du gouvernement, 1,4% en 2010, soit atteinte.