L’INSEE estime que le PIB de la France a augmenté de 0,3% au troisième trimestre 2009. Parallèlement, les destructions d’emploi auraient été endiguées. Un signe annonciateur de reprise selon la ministre Christine Lagarde.

Selon les estimations provisoires publiées par l’INSEE, l’activité en France aurait progressé de 0,3% au troisième trimestre.  

 « Je suis contente avec 0,3% au troisième trimestre », a déclaré la ministre de l’Economie Christine Lagarde. « On réédite le même exploit qu’au deuxième trimestre. Ça me confirme dans l’idée que notre économie a vraiment pris le tournant de la reprise », a ajouté peu après la ministre sur Europe 1.

La consommation des ménages a tenu bon sur cette période (stabilisation à 0% après plus 0,3% au deuxième trimestre), pendant que l’investissement continue à se contracter, a noté l’INSEE.

5.500 emplois perdus au troisième trimestre

« Deux trimestres d’affilée positifs, c’est une tendance forte du redémarrage de l’économie », a dit Christine Lagarde. Un « redémarrage » qui s’explique essentiellement par la vigueur du commerce extérieur, dopé par les exportations.

La ministre se félicite également de la « décélération du rythme des destructions d’emploi, qui est souvent un signe annonciateur » de reprise économique. 5.500 emplois salariés ont été perdus au troisième trimestre, après 271.300 sur les six premiers mois de l’année.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

L’indice du salaire mensuel de base a lui progressé de 0,5% au cours du troisième trimestre et de 2% en un an.

Des chiffres qui incitent à l’optimisme la ministre de l’Economie : « la France a pris le tournant de la reprise, elle est sur la bonne lancée et va entrer en 2010 avec de l’élan ».

Pour l’an prochain, le gouvernement table sur une croissance de 0,75%.