Le syndicat national de l'aménagement et du lotissement (Snal) a proposé mercredi au secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu la mise en place d'une incitation fiscale plus favorable pour les logements construits dans les zones d'aménagement concertés (ZAC) ou les lotissements.

"Si on continue comme actuellement, on va à la catastrophe car depuis 10 ans l'étalement urbain progresse très fortement dans l'ensemble des agglomérations françaises", a déclaré Pascale Poirot, la présidente du Snal, lors d'une conférence de presse avant son entrevue avec M. Apparu.

Entre 2006 et 2009, la construction organisée, tant en logements groupés (-34%) qu'en individuel aménagé (-37%) aura en effet baissé de près de 98.000 logements tandis que l'individuel diffus ne baissera que de 33.000 logements sur la même période (-27%), a indiqué le Snal.

Outre une incitation fiscale plus favorable, le Snal réclame pour l'élaboration des documents d'urbanisme le passage au niveau intercommunal et "des mesures de déréglementation du droit de l'urbanisme" pour "accélérer les procédures des permis de construire et la densification dans les lotissements".

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le Snal, qui est l'unique organisation professionnelle représentant les entreprises privées d'aménagement et de lotissement, regroupe 280 adhérents.