Dans un entretien accordé à La Tribune, le PDG du groupe Électricité De France (EDF), Pierre Gadonneix, annonce que l’emprunt obligataire lancé auprès des particuliers a récolté un minimum de 3,2 milliards d’euros auprès de 250.000 souscripteurs.

Pour Pierre Gadonneix, « C'est un succès (...) Je suis très heureux de ce résultat qui démontre la confiance qu'inspire EDF aux Français ».

« Nous avons collecté environ 3,2 milliards d'euros. Le chiffre n'est pas définitif puis que nous allons servir toutes les demandes postées lundi au plus tard ».

« Nous comptons quelque 250.000 souscripteurs auxquels il faut ajouter 20.000 salariés d'EDF ».

Lancé le 17 juin 2009, EDF s’était fixé l’objectif de lever un milliard d’euros et justifiait cet appel public à l’épargne par « les programmes d'investissements importants » de la prochaine décennie.

En 15 jours, l’emprunt avait déjà permis de récolter plus de 2,5 milliards d’euros et EDF avait alors avancé la date de clôture de la souscription au 6 juillet au lieu du 10 juillet initialement prévu.

L’emprunt proposé aux français se présentait sous la forme d’obligation de 1.000 euros, sur 5 ans, rémunéré au taux de 4,5% brut annuel.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

La dernière fois que le groupe EDF avait utilisé l’emprunt obligataire auprès des particuliers remonte au milieu des années 1980 pour financer les centrales nucléaires.